TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 08/03/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 USA & CANADA 
USA & CANADA / Êtes-vous prêts pour la Guerre (idéologique) Totale ?
Moi oui, j’ai viré ma cuti
Date of publication at Tlaxcala: 15/01/2021
Original: Are You Ready for Total (Ideological) War?

Êtes-vous prêts pour la Guerre (idéologique) Totale ?
Moi oui, j’ai viré ma cuti

C.J. Hopkins К. Дж. Хопкинс

Translated by  Jacques Boutard
Edited by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Alors, bienvenue en 2021 ! à en juger la semaine dernière, cette année sera tout à fait passionnante. Ce sera l'année où GloboCap [ Global capitalism, le capitalisme global] rappellera à tous qui est réellement aux commandes et rétablira la « normalité » dans le monde entier, ou du moins tentera de rétablir la « normalité », ou la « nouvelle normalité » [la nouvelle donne, les nouvelles normes], ou la « grande réinitialisation », ou la « nouvelle guerre normale contre la terreur domestique » ... ou quel que soit le nom qu'on décidera finalement de lui donner.

https://img.discogs.com/kotQt0W9jsXtT2UGuCXVeAhwyzI=/fit-in/600x605/filters:strip_icc():format(jpeg):mode_rgb():quality(90)/discogs-images/R-11289465-1513515478-7426.jpeg.jpg

"Voulez-vous la guerre totale ?": discours de Josef Goeebels au Palais des Sports de Berlin en 1943. On connaît la suite...


Quoi qu'il en soit, quel que soit le nom qu'on lui donnera, GloboCap a fini de jouer au con. Ils en ont assez de toutes ces foutaises « populistes » qui durent depuis quatre ans. Oui, c'est ça, la fête est finie, bande de terroristes suprémacistes blancs soutenus par la Russie ! Vous, les tueurs de vieilles dames, les anti-masques, les adorateurs de Trump  ! Vous les conspirationnistes anti-vaccin, les théoriciens de la fraude électorale ! Vous, les pervers qui refusez d’obéir aux ordres, de porter vos foutus masques, de voter pour qui on vous dit, et de croire toute la propagande officielle complètement absurde qu'on vous fourre dans le crâne !

Oui, là vous avez vraiment dépassé les bornes ! Vous avez pris d'assaut ce foutu Capitole américain. Vous et votre armée de racistes et d'acteurs demi-nus coiffés d'une tête de bison, soutenue par la Russie, vous êtes mêlés aux forces primaires de GloboCap, et maintenant, nom de Dieu, vous allez payer ! Non, n'essayez pas de minimiser vos crimes. Vous êtes entrés sans permission dans un bâtiment ! Le bâtiment où l'Amérique simule la démocratie ! Vous vous y êtes pavanés en agitant vos stupides drapeaux ! Vous êtes entrés dans la Chambre, dans les bureaux des gens ! L'un d'entre vous a même  collé ses pieds   populistes dégueulasses sur le bureau de Nancy Pelosi ... SUR SON BUREAU ! Nous ne tolérerons pas cette agression ![1]

OK, avant de continuer cet article, je dois expliquer à mes lecteurs habituels (au cas où ce ne serait pas déjà clair) que j'ai décidé d’abjurer chaque mot que j'ai écrit, ainsi que tous mes principes et mon bon sens, et de participer avec tous mes anciens amis de la gauche libérale à l' imbécile orgie de haine et d'indignation virtuelle à laquelle ils se livrent actuellement.

 Oui, je comprends que c'est un choc, mais j'ai bien compris le message [2] de GloboCap, et je ne veux pas ... vous savez, être , être idéologiquement « épuré »  ou accusé d’  “extrémisme,” ou d “insurrectionisme,” ou de “terrorisme domestique,” ou de “populisme ”, ou je ne sais quoi. J'ai déjà assez d'ennuis pour ne pas avoir joué le jeu de leur « fléau de l'apocalypse», et, quels que soient mes défauts, je ne suis certainement pas un martyr, et je dois penser à ma carrière artistique. J'ai donc décidé d'écouter le couard qui sommeille en moi et de me joindre mon pas au pas de l’oie des bataillons du global-capitalisme, d’où le caractère un peu atypique de cette rubrique.

Vous voyez, autrefois, avant ma conversion, je me serais moqué de mes amis libéraux qui ont appelé cet « assaut » contre le Capitole un « coup d'État » ou une « insurrection », et qui ont exigé que les manifestants soient poursuivis en tant que « terroristes domestiques ». Je les aurais probablement un peu réprimandés d'être allés sur Internet pour cracher leur haine, comme une bande de chacals totalitaires sans âme, contre  la femme désarmée abattue par la police . J'aurais peut-être même rappelé cette scène infâme de la Liste de Schindler où la foule des citoyens allemands « normaux » rient et se moquent  des Juifs emmenés au ghetto par les brutes nazies.

Mais maintenant que j'ai vu la lumière, je vois à quel point cela aurait été mal. C’est clair, l'intrusion dans le Capitole des États-Unis est un crime qui mérite la peine de mort. Et comparer les libéraux américains d’aujourd’hui aux « bons Allemands » de l'époque nazie est si scandaleux que... eh bien, cela mérite sûrement la censure. J’ai donc bien fait de décider de ne pas le faire ! De plus,  cette femme était une "adepte convaincue de la théorie de la conspiration",  donc elle a eu ce qu'elle méritait, n'est-ce pas ? “ Jouez à des jeux stupides, vous gagnerez des prix stupides, c’était le « Sésame » officiel des  libéraux, je crois).

En fait (et j'espère que mes amis libéraux sont encore en train de lire ceci), la police aurait dû les abattre tous ! Tous ces insurgés nazis soutenus par la Russie auraient dû être abattus sur place, de préférence par des mercenaires musclés à la solde des  grandes entreprises et des snipers de la CIA dans des hélicoptères Black Hawk portant de gros logos de Facebook et de Twitter ! En fait, toute personne ayant pénétré illégalement dans le bâtiment du Capitole (qui est comme une cathédrale) ou s'étant présentée à la manifestation avec un chapeau MAGA [Make America Great Again] devrait être poursuivie par les autorités fédérales, accusée de « terroriste domestique suprémaciste blanc », amenée de force sur la « Black Lives Matter Plaza » et être abattue d'une balle en plein visage, en direct à la télévision, afin que tout le monde puisse regarder et hurler sur son écran comme dans la séquence Deux Minutes de Haine du film 1984. Cela donnerait une leçon à ces « insurgés » !


Ou on pourrait les abattre dans un de ces stades qui portent le nom d’une grande entreprise ! On pourrait en faire un événement télévisé hebdomadaire. Ce n'est pas comme si on manquait de « terroristes domestiques » qui soutiennent Trump. On pourrait utiliser un stade différent chaque semaine, décorer l'endroit de grandes banderoles « New Normal », jouer de la musique, faire des discours, et tout le toutim. Tout le monde devrait porter un masque, bien sûr, et respecter strictement la distanciation sociale. Les gens pourraient amener leurs enfants, comme pour une excursion.

Comment je m'en sors jusque- là, amis de gauche libérale ? Non ? Pas assez de fanatisme et de haine ?
OK, alors que faut-il pour vous convaincre que j'ai viré ma cuti, que je me suis fait une raison et que je suis totalement d'accord avec le totalitarisme de la Nouvelle Norme ? Trump ? Bien sûr, je peux me faire Trump. Je le déteste ! C'est Hitler ! C'est un Hitler russe ! C'est le Hitler russe suprémaciste blanc ! Oui, je sais que j'ai passé les quatre dernières années à faire remarquer qu'il n'est pas vraiment Hitler, ou un agent russe, et qu'il est en fait le même clown ridicule et narcissique qu'il a toujours été, mais j'avais tort. C'est Hitler, sans aucun doute, et c’est un agent russe ! Ce n'est certainement pas un vieux bonimenteur de foire pathétique, sans un seul allié puissant à Washington, qui serait incapable d’organiser un véritable coup d'État, même si Poutine atomisait tous les États bleus [à majorité Démocrate] du pays.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_24011.jpg

Non, je pisse de trouille devant sa puissance énorme. Peu importe qu'il ait été banni de  Facebook,  de Twitter, et de nombreuses autres plateformes numériques,  ridiculisé par les monopoles médiatiques, l'establishment politique international, les agences de renseignement et le reste de GloboCap depuis le jour où il a prêté serment. Négligez le fait que, bien qu'il tienne les codes de lancement nucléaire dans ses mains minuscules et qu'il soit le commandant en chef de l'armée des États-Unis d’Amérique, le plus qu'il puisse faire pour contester son renvoi, c'est d'intenter un tas de procès sans espoir et rester assis dans le Bureau Ovale à manger des cheeseburgers et à tweeter jusque tard dans la nuit. Non, tout cela ne veut rien dire, pas tant qu’ il a encore le pouvoir d' « inciter » quelques douzaines d'Américains en colère à prendre d'assaut  le Capitole (ou à y entrer paisiblement) et à se faire des selfies, assis sur la chaise du vice-président !

Ecoutez, c’est un fait, je le déteste. Et je déteste ses partisans. Je déteste tous ceux qui ne les détestent pas, lui et ses partisans. Je déteste tous ceux qui refusent de porter un masque. Je déteste les Républicains. Je déteste les Russes. Je déteste tous ceux qui ne veulent pas se faire vacciner. Mon Dieu, comme je les déteste ! Je suis tellement plein de haine et de rage aveugle que ça me rend fou. Je suis tellement rongé par la haine autosuffisante, la propagande et l'hystérie autosuggérée que si Rachel Maddow, ou Chris Hayes, ou qui que ce soit, me disait qu'il était temps de les rassembler tous, ces « terroristes domestiques», ces « insurgés », ces « théoriciens du complot », ces « extrémistes anti-masques » (et tous ceux qui refusent de nous obéir), de les mettre dans des trains et de les envoyer dans des camps, je serais probablement d'accord.

Comment je m'en sors, les libéraux ? Est-ce que vous me reprenez dans le club ? Parce que j’ai compris. Je le jure ! Je suis guéri ! Gloire à Dieu ! Je suis prêt à remplir ma part du contrat. Je crois en la victoire finale de GloboCap ! Je suis prêt à travailler, si nos chefs me l'ordonnent, dix, douze ou quatorze heures par jour, et à donner tout ce que j'ai pour la victoire de GloboCap ! Je suis prêt pour la guerre idéologique totale... une guerre idéologique plus totale et plus radicale que tout ce que je peux imaginer !

Bien sûr, nos ennemis imaginaires sont redoutables (et cette guerre durera probablement pour toujours ... ou au moins jusqu'à la fin du capitalisme mondial), mais, pour citer l'un de nos plus grands héros [néo]libéraux, George W. Bush, « Qu’ils y viennent ! » [Je suis prêt][3]

NdT

[1]Citation de George H.W. Bush le 5 août 1990 : «  This will not stand, this aggression against Kuwait. »

[2]Référence à l’épisode biblique du Festin de Balthazar (Ancien Testament, Livre de Daniel)

[3]La phrase exacte prononcée par G.W. le 2 juillet 2003 est en substance : « Certains pensent que, s’ils nous attaquent, nous pourrions décider de partir prématurément (d'Irak)… Ma réponse est, qu’ils y viennent. ''There are some that feel like -- if they attack us -- that we may decide to leave prematurely. . . . My answer is, bring 'em on.'' 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://consentfactory.org/2021/01/11/are-you-ready-for-total-ideological-war/
Publication date of original article: 11/01/2021
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=30528

 

Tags: GloboCapGlobalistes contre DéplorablesÉtats-Désunis d'AmériqueAmeriKKKa
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.