TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 16/01/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / Israël s'apprête à extrader vers l’Australie la pédocriminelle présumée Malka Leifer après le rejet de son appel par la Cour suprême
Date of publication at Tlaxcala: 15/12/2020
Original: Israel set to extradite to Australia accused pedophile Malka Leifer after top court rejects appeal

Israël s'apprête à extrader vers l’Australie la pédocriminelle présumée Malka Leifer après le rejet de son appel par la Cour suprême

Aaron Rabinowitz אהרן רבינוביץ
Judy Maltz ג'ודי מלץ


 

L'ancienne directrice d'école Malka Leifer a simulé une maladie mentale pour éviter d'être extradée vers l'Australie, où elle est recherchée pour 74 chefs d'accusation d'abus sexuels.  Le ministre de la justice déclare qu'il a l'intention d'accélérer l'extradition

Malka Leifer au tribunal de Jérusalem en 2018. Photo Mahmoud Illean / AP

La Cour suprême a rejeté mardi l'appel de la pédocriminelle présumée Malka Leifer, ancienne directrice d'une école juive qui a lutté contre l'extradition d'Israël vers l'Australie, où elle est accusée de viol et d'agression sexuelle sur ses anciennes élèves.

La décision de la Cour suprême confirmant qu'elle peut être extradée, l'affaire est maintenant entre les mains du ministre de la justice Avi Nissenkorn, qui doit signer l'ordre d'extradition. Leifer a toujours le droit de saisir la Haute Cour de justice pour contester son extradition, ce qui serait la dernière action en justice possible qu'elle pourrait entreprendre dans sa longue tentative pour éviter d'être renvoyée en Australie, mais les perspectives d'une telle requête semblent minces après l'échec de toutes ses autres contestations judiciaires de l'extradition.

Suite à la décision du tribunal de district contre Leifer, le ministre de la justice Nissenkorn a déclaré qu'il avait l'intention d'accélérer son extradition.

Nissenkorn a déclaré qu'il "se félicite du verdict de la cour qui ouvre la voie à l'extradition de Leifer vers l'Australie.

« Après de nombreuses années de traînasseries, le temps est venu de rendre justice aux victimes de Leifer. J'ai l'intention de signer l'ordre d'extradition sans délai », a tweeté  Nissenkorn. 

L'avis principal de la décision de mardi a été rédigé au nom du panel de juges par le juge Isaac Amit. Dans une opinion concordante, la juge Anat Baron a écrit : « L'extradition [de Leifer] est nécessaire pour qu'elle soit jugée là-bas pour des délits sexuels graves qu'elle aurait commis sur ses élèves de sexe féminin alors qu'elle était enseignante et directrice d'un lycée de Melbourne ».

Leifer semble avoir pris toutes les mesures possibles pour éviter l'extradition et la décision de la Cour suprême met un terme à toutes les demandes et fournit une déclaration finale selon laquelle Leifer peut être extradée, a déclaré Baron. Les accords internationaux d'extradition doivent être respectés et toute personne cherchant à échapper à la justice « ne devrait pas trouver une ville de refuge en Israël ».

Leifer a fui en Israël en 2008 après avoir été inculpée en Australie pour 74 chefs d'accusation de viol, d'agression sexuelle et d'abus sexuel sur au moins huit femmes qui étaient ses élèves alors qu'elle était directrice de l'école juive ultra-orthodoxe Adass Israel pour filles à Melbourne.

Leifer, qui a la citoyenneté israélienne, a secrètement déménagé dans une lointaine colonie religieuse en Cisjordanie. Elle y est restée jusqu'à ce que la police israélienne la localise et l'arrête en 2014, suite à une demande officielle d'extradition des autorités australiennes.

La saga de son affaire dure depuis six ans, au cours desquels il y a eu des dizaines d'audiences et d'appels. Ses avocats ont affirmé que son état mental la rendait inapte à subir un procès.

En septembre, la Cour suprême a rejeté l'appel que ses avocats avaient interjeté sur la question de sa capacité juridique et a écrit qu'un groupe d'experts, comprenant les psychiatres des districts de Jérusalem et de Haïfa, qui avait été convoqué pour examiner la question, avait déterminé que Leifer « faisait clairement semblant d'être incapable d’ être jugée et de fonctionner normalement ».

En juillet, ses avocats ont fait appel de la décision d'un tribunal de district selon laquelle elle était en état d’ être jugée en Australie et ont déclaré que les psychiatres du service pénitentiaire israélien avaient établi un diagnostic selon lequel elle souffrait d'une maladie mentale.

L'extradition de Leifer s'est enlisée dans la question de sa capacité à être jugée. L'affaire a fait l'objet d'une large publicité en Australie et a pesé sur les liens diplomatiques entre l'Australie et Israël.

La bataille pour bloquer l'extradition de Leifer a impliqué, outre les avocats, des experts en relations publiques et des personnes ayant des connexions politiques dans la communauté ultra-orthodoxe. En marge de l'affaire, le ministre du Logement Yaakov Litzman du parti ultra-orthodoxe Judaïsme unifié de la Torah, qui est membre de la communauté de la Dynastie hassidique de Gour, est soupçonné d’avoir profité de son poste de vice-ministre de la Santé à l'époque en question pour intervenir en faveur de Leifer afin d'obtenir un avis médical soutenant son allégation d’incapacité. La police n'a pas encore décidé si elle allait engager des poursuites criminelles contre le ministre.

La Fédération sioniste d'Australie (ZFA) et l’organisation Zionism Victoria se félicitent de la décision de la Haute Cour d'Israël de rejeter l'appel de Malka Leifer contre son extradition.

Le président de la ZFA, Jeremy Leibler, a déclaré qu'il était enfin temps de faire revenir Leifer.

« Bien que le résultat final soit équitable, les retards et la manipulation par Leifer du système juridique israélien ont été totalement inacceptables. Les survivants des abus n'auraient jamais dû avoir à attendre aussi longtemps », a déclaré Leibler.

Le président de Zionism Victoria, Yossi Goldfarb, s'est dit satisfait de la décision prise par les juges de la Haute Cour israélienne.

Le PDG de Voice Against Child Sexual Abuse (Voix contre les abus sexuels sur des enfants), Manny Waks, a également salué la décision de la Haute Cour, louant les efforts des victimes présumées de Leifer, les sœurs Dassi, Elly et Nicole.

« Ce fut une bataille que ces sœurs n'auraient jamais dû avoir à mener. Elles l'ont fait avec grâce et dignité à tout moment et leurs actions ont sans aucun doute sauvé de nombreux autres enfants des horreurs qu'elles ont vécues. Ce sont des héroïnes dans tous les sens du terme », a-t-il déclaré. 

« J'attends avec impatience le jour, dans un avenir pas trop lointain, où ces sœurs formidables affronteront enfin leur agresseuse présumée dans un tribunal australien ».

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-israel-set-to-extradite-accused-pedophile-malka-leifer-after-court-rejects-appeal-1.9371256
Publication date of original article: 15/12/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=30287

 

Tags: Malka LeiferPédocrilminalitéJuifs orthodoxesExtraditionsAustralie-Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.