TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 13/07/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / Il y a quelque chose de pourri au Royaume de Suède : Olof Palme assassiné une deuxième fois
Date of publication at Tlaxcala: 10/06/2020
Translations available: English  Svenska/Dansk/Norsk  Deutsch  Español  Italiano 

Il y a quelque chose de pourri au Royaume de Suède : Olof Palme assassiné une deuxième fois

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Je viens de me taper les deux heures dix-huit minutes de conférence de presse youtubée tenue au siège de la police de Stockholm par le Procureur chargé de l’enquête, Krister Petersson, et le chef du groupe d’enquêteurs de la police, Hans Melander, sur l’affaire du meurtre d’Olof Palme, le 28 février 1986.

Stig Engström, alias "L"homme de Skandia" (l'entreprise où il travaillait)

Je n‘en reviens toujours pas de ce que j’ai entendu. à en croire ces messieurs, l’enquête est définitivement close. Ont-ils donc trouvé le ou les meurtriers ? Euh…ptêt bien que oui, ptêt bien que non. Alors voilà : il y a de fortes probabilités qu’Olof Palme ait été tué par Stig Engström, mais des enquêteurs n’ont pas à dire si un suspect est coupable, c’est à un tribunal de le faire. Et comme Stig Engström est mort en 2000 (il s’est suicidé à 66 ans), on ne peut donc plus le poursuivre.

On referme donc définitivement le dossier.

A-t-on retrouvé l’arme du crime ? Non, on a seulement retrouvé les 2 balles tirées par un pistolet de calibre 357 Magnum.

Les enquêteurs ont-ils la moindre idée des motivations du tueur supposé ? Non, strictement aucune.

Aurait-il agi seul ou dans le cadre d’une conspiration ? Les enquêteurs n’en ont aucune idée.

Et la piste sud-africaine ? « Intéressante, mais étayée par aucune élément ». Et qu’en est-il de la rencontre entre représentants des gouvernements sud-africain et suédois, qui aurait eu lieu, selon le journal britannique The Guardian, le 18 mars dernier ? Ni les enquêteurs, ni les journalistes qui les ont interrogés n’y ont fait la moindre allusion.

Ainsi donc, après 34 ans, la plus grosse enquête criminelle de l’histoire suédoise accouche d’une souris morte. Il ne reste plus qu’à attendre une enquête fouillée et approfondie sur cette enquête, qui a jeté une lumière inquiétante sur les côtés obscurs de la police et de la justice suédoise. Pour qui a suivi el volet suédois de l’affaire Julian Assange, il n’y a pas de quoi être surpris. Accuser un mort n’est-il pas le meilleur moyen d’enterrer une affaire aux ramifications très inquiétantes ? Messieurs Petersson et Melander viennent de mettre au congélateur une patate encore chaude. Et ils ont jeté la clé du congélateur dans les eaux noires de la Baltique.

Pour ceux que ça intéresse et qui ont du courage, voici la version anglaise de la conférence de presse, ennuyeuse comme une journée d’hiver suédoise





Courtesy of Tlaxcala
Publication date of original article: 10/06/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=29102

 

Tags: Meurtre d'Olof PalmeStig EngströmHans MelanderKrister PeterssonCadavres exquisSuède, un conte d'hiver
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.