TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 25/09/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / Un hôpital de Jérusalem où les bébés palestiniens meurent seuls
Date of publication at Tlaxcala: 23/12/2019
Original: A Jerusalem hospital where Palestinian babies die alone

Un hôpital de Jérusalem où les bébés palestiniens meurent seuls

Oliver Holmes
Hazem Balousha حازم بعلوشة


Translated by  Sayed Hasan سيد حسن

 

Le blocus israélien sur Gaza sépare les parents de leurs nourrissons gravement malades voire atteints de maux incurables.

Jerusalem Hospital
L’unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital Makassed à Jérusalem-Est

À première vue, tout semblait normal à l’unité de soins intensifs pour enfants. Neuf lits étaient occupés par neuf minuscules nouveau-nés, tous avec des tubes attachés à leur corps branché à de multiples appareils. Les moniteurs émettaient des bips électroniques réguliers. Les infirmières marchaient de chevet en chevet. Un pédiatre à l’air fatigué remplissait des documents.

Pourtant, il manquait quelque chose : il n’y avait pas de parents.

Certains avaient été renvoyés chez eux pour se reposer, ou buvaient du café avec anxiété dans la cafétéria du rez-de-chaussée. Mais pour deux bébés de cet hôpital palestinien de Jérusalem, leurs mères étaient coincées à une heure et demie derrière un blocus imposé par Israël à Gaza. Les deux nourrissons mourraient plus tard, l’un sans revoir sa mère.

Les nourrissons palestiniens gravement malades transportés de la bande de Gaza, appauvrie et frappée par la guerre, vers l’hôpital de Makassed, mieux équipé, souffrent et meurent seuls.

Hiba

Hiba Swailam, 24 ans, portant son bébé de cinq mois à Beit Lahia.

Israël peut autoriser une sortie temporaire de Gaza pour des raisons médicales dans certains cas, mais pas tous. Dans le même temps, Israël empêche ou retarde sérieusement le départ de nombreux parents de patients, et d’autres ne demandent même pas d’autorisation, craignant que des contrôles de sécurité approfondis pour les adultes ne retardent le permis de sortie de leur enfant, perdant ainsi du temps vital.

Depuis le début de l’année dernière, 56 bébés de Gaza ont été séparés de leur mère et de leur père, et six ont péri sans la présence d’un de leurs parents, selon l’hôpital.

Dans un cas, une mère de Gaza âgée de 24 ans a été autorisée à se rendre à Jérusalem pour donner naissance à des triplés gravement malades prématurés de deux mois. Deux pesaient moins qu’un sac de sucre.

Mais le permis de Hiba Swailam a expiré et elle a dû retourner à Gaza. Elle n’était pas là lorsque son premier bébé est décédé à l’âge de neuf jours, ni deux semaines plus tard lorsque son deuxième bébé est également décédé. Elle en a été informée par téléphone. [La vie éphémère de ses nourrissons s’est déroulée sans qu’elle puisse y prendre part, et sans qu’ils puissent goûter à l’amour maternel.]

Lire la suite





Courtesy of Le Cri des Peuples
Source: https://www.theguardian.com/world/2019/jun/20/a-jerusalem-hospital-where-palestinian-babies-die-alone
Publication date of original article: 20/06/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=27687

 

Tags: Hôptal Al MakassedSiège de GazaOccupation sionistePalestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.