TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 13/11/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UMMA 
UMMA / Les exécutions en Arabie saoudite atteignent leur paroxysme en 2019 : 134 personnes ont été crucifiées et décapitées, dont six étaient des enfants lors de leur arrestation.
Date of publication at Tlaxcala: 23/09/2019
Original: Saudi Arabia executions spike in 2019 – with 134 crucified and beheaded including six who were kids when arrested

Les exécutions en Arabie saoudite atteignent leur paroxysme en 2019 : 134 personnes ont été crucifiées et décapitées, dont six étaient des enfants lors de leur arrestation.

Jenny Awford

Translated by  Sayed Hasan سيد حسن

 

Selon une organisation de défense des droits humains, les victimes ont été torturées et massacrées selon des méthodes brutales, notamment la crucifixion et la décapitation.

La « hausse alarmante » des exécutions par l’État intervient malgré l’engagement du prince héritier Mohammed ben Salman de réduire le recours à la peine de mort.

Dans un rapport présenté au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, le Projet sur la peine de mort a révélé que 24 autres personnes sont « sur le point d’être exécutées ».

Parmi elles trois enfants, d’éminents opposants politiques au prince héritier, des religieux et des militants des droits humains.

Selon le rapport, au moins six adolescents ont été exécutés cette année après avoir été arrêtés pour de supposés « crimes » alors qu’ils étaient enfants.

Un événement organisé par le Projet sur la peine de mort a mis en lumière les « exécutions illégales et arbitraires » en Arabie Saoudite, ainsi que les atteintes aux droits humains des détenus et de leurs familles.

Les experts ont déclaré que ces abus avaient été « exacerbés par la torture systématique des détenus et des procès manifestement iniques aboutissant à des condamnations à mort ».

Parmi les personnes exécutées cette année, il y a trois femmes et 51 personnes qui faisaient face à des accusations – liées à la possession alléguée de drogue – qui seraient considérées comme des infractions mineures ailleurs dans le monde.

PEINE CAPITALE

Au moins 58 des personnes tuées étaient des ressortissants étrangers, et la plupart étaient accusées d’avoir propagé l’islam chiite – un crime dans cet État qui professe une école particulièrement extrémiste de l’Islam sunnite, le wahhabisme.

Il y avait 21 Pakistanais, 15 Yéménites, cinq Syriens et quatre Égyptiens.

Deux Jordaniens, deux Nigérians, un Somalien et deux d'origines non identifiées ont également été inclus dans les chiffres.

Le 22 avril, le régime saoudien barbare a procédé à une horrible exécution de masse, faisant 37 morts.

Une victime a été crucifiée et une autre a eu la tête empalée sur une lance.

Les personnes tuées pendant ce bain de sang de décapitations avaient toutes été reconnues coupables de prétendues « infractions liées au terrorisme », des accusations qui englobent la simple dénonciation du régime Saoud.

ADOLESCENTS MASSACRES

Abdelkarim al Hawaj a été arrêté alors qu’il participait à une manifestation antigouvernementale lorsqu’il n’avait que 16 ans.

abdulkareem-al-Hawaj

Abdelkarim al-Hawaj

Il a été reconnu coupable d’être un « terroriste » lors d’un procès qualifié de « farce » par Amnesty International.

Il a eu la tête tranchée devant une foule déchainée et assoiffée de sang avec 36 autres hommes de ce pays médiéval.

Au moins un des corps aurait été crucifié et exposé à la suite de l’exécution.

La condamnation à mort d’une personne âgée de moins de 18 ans est interdite par le droit international.

PARODIES DE PROCES

Une autre victime, Mujtaba al-Sweikat, était un adolescent qui était sur le point de commencer une nouvelle vie aux USA. Il devait étudier à la Western Michigan University, mais il a été arrêté pour avoir diffusé une information sur une manifestation antigouvernementale à laquelle il a participé.

mujtata-al-sweikat-9

Mujtaba al-Sweikat

L’adolescent de 17 ans, alors inscrit en cursus d’Anglais et de Finances, a été violemment battu, notamment sur la plante des pieds, avant de « confesser » des crimes contre l’État.

Des organisations de défense des droits humains affirment qu’il a également été torturé afin d’obtenir cette « confession » et condamné dans un « simulacre de procès ».

Les chiffres alarmants viennent malgré la promesse de ben Salman de « réduire au minimum» le recours à la peine capitale.

Dans une interview accordée au magazine Time en 2018, il avait déclaré :

« Il existe quelques domaines dans lesquels nous pouvons changer (ou réduire la peine) de l’exécution à l’emprisonnement à vie.

Nous travaillons donc depuis deux ans au sein du gouvernement et du parlement saoudiens pour élaborer de nouvelles lois dans ce domaine.

Et nous pensons qu’il faudra un an, peut-être un peu plus, pour y parvenir… Nous n’abolirons pas 100% des peines de mort, mais nous les réduirons de beaucoup. »





Courtesy of Le Cri des Peuples/Tlaxcala
Source: https://www.thesun.co.uk/news/9935530/saudi-arabia-executions-increase-134-crucified-beheaded/
Publication date of original article: 16/09/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=27067

 

Tags: Peine de mortArabie saoudite
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.