TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 18/11/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / Lisbonne, Nouvelle Jérusalem ?
Explosion du nombre de demandes de passeports portugais par des Israéliens
Date of publication at Tlaxcala: 28/08/2019
Original: Is Lisbon the New Jerusalem?
A soaring number of Israelis acquired Portuguese citizenship

Translations available: Português/Galego  Español  Italiano 

Lisbonne, Nouvelle Jérusalem ?
Explosion du nombre de demandes de passeports portugais par des Israéliens

Gilad Atzmon جيلاد أتزمون گيلاد آتزمون

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

En 2015, les gouvernements de l'Espagne et du Portugal ont adopté des lois autorisant les descendants de Juifs séfarades à demander la citoyenneté et un passeport. Quatre ans plus tard, nous apprenons que la presse israélienne a proclamé que des "millions" de Juifs israéliens sont éligibles à la citoyenneté portugaise. La traduction ci-dessous  d'un article israélien donne un aperçu clair de la psyché israélienne. Selon l'article en hébreu, 2200 Israéliens demandent la citoyenneté portugaise chaque mois, mais pas parce qu'ils sont enthousiasmés par le Portugal, sa culture, son histoire, sa langue, son patrimoine, non pas parce qu'ils veulent y vivre ou, à Dieu ne plaise, se mêler aux indigènes, mais principalement en raison des opportunités d’affaires dans le secteur immobilier. Apparemment, tout ce qu'il faut pour qu'un Israélien soit éligible à la citoyenneté portugaise est l'approbation de la communauté juive portugaise.  

L'article expose une image inquiétante d'un état d'esprit profondément parasitaire. Selon l'article hébreu "on estime qu'en Israël, des millions de personnes ont droit à un passeport portugais pour  descendants de Juifs espagnols". Il est étrange que les Israéliens, qui se considèrent autorisés à " retourner " au Portugal ou en Espagne après quelques siècles, ne voient pas que les Palestiniens qui détiennent encore les clés de leurs maisons à Jaffa, Lod et Haïfa, et qui possèdent des titres fonciers pour ces propriétés, ne peuvent retourner dans leurs terres.

Après réflexion, si ces "millions d'Israéliens" sont sincères quant à leur intention d'acquérir la citoyenneté portugaise et de retourner au Portugal, le conflit israélo-palestinien pourrait être résolu en quelques semaines. Malheureusement, cela transformerait rapidement un Portugal pacifique en une nouvelle Palestine. On peut se demander où sera située la nouvelle Gaza pour tous les réfugiés indigènes portugais qui pourraient refuser de s'adapter à la nouvelle terre promise juive. -GA

 

 Passeport portugais : Les investisseurs israéliens ont découvert la grande opportunité d'affaires de 2019

Traduit de l'hébreu

La demande d'un passeport portugais bat des records, mais ce ne sont pas seulement les jeunes (Israéliens) qui cherchent de nouvelles expériences, mais aussi les hommes d'affaires et les investisseurs qui profitent de la citoyenneté comme levier de développement économique sur l'ensemble du continent (européen). Ces dernières années, nous avons constaté une augmentation de centaines de pour cent de la demande (israélienne) de passeports portugais. Le passeport, qui confère la citoyenneté européenne, ouvre la porte à la résidence sur le continent, à la liberté de circulation dans les pays de l'Union, à la gratuité des frais de scolarité, à de nombreuses possibilités d'emploi et au droit d'entrer librement dans de nombreux pays du monde, dont les USA. Il n'est donc pas étonnant que la demande batte des records et que bientôt des dizaines de milliers d'Israéliens détiendront un passeport portugais.

La loi qui offre aux Israéliens la possibilité d'obtenir la citoyenneté portugaise n’implique pas de bureaucratie complexe ou d'exigences telles que la connaissance de la langue ou la résidence dans le pays, elle n'a qu'une condition de base : la reconnaissance par la communauté juive locale des racines du demandeur de citoyenneté comme descendant d’expatriés espagnols et portugais.

De nombreux Israéliens comprennent les possibilités offertes par la nouvelle loi et cherchent à en tirer parti : en 2017, quelque 700 demandes de citoyenneté ont été soumises chaque mois, en 2018, une moyenne de 2 200 demandes ont été soumises chaque mois, soit trois fois plus d'hommes d'affaires, d'entreprises de haute technologie et d'investisseurs immobiliers qui comprennent le potentiel économique de la citoyenneté européenne.

Pour les hommes d'affaires opérant en Europe et leurs investisseurs, un passeport portugais permet d'élargir les possibilités d'emploi et d'investissement. Ils peuvent également s'installer dans n'importe quel pays de l'UE, travailler sans permis de travail et bénéficier d'avantages fiscaux et de conditions d’assouplissement dans les banques comme tout citoyen européen.

Le Portugal a attiré l'attention des hommes d'affaires israéliens en tant que pays qui s'est remis de certaines crises financières turbulentes, et offre aujourd'hui de nombreuses opportunités d'investissement et d'affaires - en particulier dans le secteur immobilier.

Au cours des quatre dernières années, le Portugal a connu une reprise économique significative accompagnée d'une croissance, la base de la reprise ayant été les réformes du gouvernement, ce qui a conduit à un essor considérable de l'industrie touristique et à une augmentation de la confiance des investisseurs et des industriels. Rien qu'en 2018, le Portugal a reçu 21 millions de touristes venus du monde entier.

Les prix des logements ont considérablement augmenté dans le pays, mais n'ont pas encore atteint leur sommet et ils sont porteurs d'opportunités. Le marché immobilier portugais est un marché en croissance, la demande dépasse l'offre et l'on s'attend à une hausse continue des prix, de sorte que les investisseurs devraient réaliser des bénéfices importants.

Les plus grandes villes du pays, Lisbonne et Porto, sont au centre de l'attention des investisseurs - la demande concerne principalement de petits appartements, qui peuvent également être loués à court terme aux millions de touristes qui visitent le pays chaque année, et les investisseurs feront de beaux profits mensuels sur la location. Et le pays dispose encore d'un large éventail d'autres opportunités immobilières qui peuvent générer d'importantes augmentations de valeur en quelques années seulement.

L'investissement dans l'immobilier au Portugal devrait rapporter presque le double du rendement mensuel de l'investissement en Israël, en particulier parce que les détenteurs de passeports portugais bénéficient également de conditions attrayantes sur les prêts pour financer l'achat auprès des banques locales et d'avantages fiscaux qu'il est très intéressant de vérifier avant d'investir.

Chez Portugalis, la plus grande entreprise israélienne spécialisée dans les demandes de citoyenneté portugaise, on explique qu'il y a effectivement une augmentation spectaculaire du nombre d'investisseurs et d'hommes d'affaires qui cherchent à démarrer la procédure. Le contrôle d'éligibilité dans leurs bureaux est gratuit et, s'il existe un droit à la citoyenneté, le processus de demande de reconnaissance officielle du demandeur en tant que descendant des déportés espagnols et portugais auprès de la communauté juive au Portugal peut commencer immédiatement. Après la reconnaissance, le processus bureaucratique se poursuit avec le gouvernement portugais et dure environ deux ans - après quoi le demandeur obtiendra la citoyenneté portugaise, ce qui fait de lui un citoyen d'un des pays de l'UE.

"Nous avons cinq succursales en Israël et une autre au Portugal ", déclare Me Yossi Yitzhak, PDG et fondateur de de Portugalis. « Nous prenons en charge la procédure d'une étape à l'autre - toutes les étapes. La branche portugaise s'engage à être en contact permanent avec la communauté juive et les responsables gouvernementaux concernés, et nous nous tenons au courant des changements professionnels et des innovations qui s'appliquent dans notre domaine et avec notre accompagnement actif au Portugal, le tout menant à un taux de réussite parfait pour ceux qui utilisent notre entreprise ».

Contrairement à d'autres entreprises ou avocats dans ce domaine, Portugalis dispose d'un département dédié à chaque étape, y compris une grande succursale à Lisbonne qui s'occupe de la bureaucratie portugaise et a de nombreux employés qui ont accumulé une expérience et une expertise au fil des ans pour faire avancer le processus et résoudre les difficultés qui apparaissent à des points critiques. « Notre expertise exclusive dans l'entreprise se limite aux demandes de passeport portugais - toutes nos ressources visent à maximiser l'efficacité du processus pour les milliers de clients qui choisissent de passer par le processus avec nous et cela a fait ses preuves sur le terrain », déclare Me Yitzhak.

On estime qu'en Israël, des millions de personnes sont éligibles à un passeport portugais pour les descendants de Juifs espagnols déportés, principalement en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte), dans les Balkans (Grèce, Bulgarie, ex-Yougoslavie), en Turquie et en Amérique du Sud.

L'une des raisons de la demande croissante de passeport portugais à l'heure actuelle est qu'il s'agit d'une législation clémente qui pourrait changer si le Portugal choisit d'imposer des restrictions sur le processus et d’alourdir la bureaucratie qui y est associée. « l s'agit d'une occasion rare qui peut expirer à tout moment, et gardez à l'esprit que les lois changent, et nous avons déjà vu des États qui leur ont imposé des politiques d'immigration. Aujourd'hui, compte tenu de la politique indulgente du Portugal à l'égard des Israéliens, les descendants d'Israéliens devraient être admissibles à un tel passeport et obtenir rapidement une citoyenneté supplémentaire. Si leurs futurs descendants le seront, n'est pas sûr », conclut Yitzhak.

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://gilad.online/writings/2019/8/27/is-lisbon-the-new-jerusalem
Publication date of original article: 27/08/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26851

 

Tags: Passeports portugais pour IsraéliensPortugal-IsraëlPortugalisPalestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.