TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 25/08/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / USA et Iran coincés au point zéro de négociations
Date of publication at Tlaxcala: 02/08/2019
Original: US and Iran stuck on negotiation Ground Zero
Translations available: Português/Galego 

USA et Iran coincés au point zéro de négociations

Pepe Escobar Пепе Эскобар

 

Tous les paris sont ouverts sur les enjeux de la folie géopolitique lorsqu'on a un Président des USA (POTUS) qui annonce avec désinvolture qu’il pourrait lancer une première frappe nucléaire pour mettre fin à la guerre en Afghanistan et l’effacer « de la surface de la terre » en une semaine. Mais qu'il préfère ne pas le faire, pour ne pas avoir à tuer 10 millions de personnes.

Outre le fait que même une frappe nucléaire ne suffirait pas à maîtriser l’esprit de combat légendaire des Pachtounes afghans, la même logique déformée – ordonner une première frappe nucléaire comme on commande un cheeseburger – pourrait s’appliquer à l’Iran au lieu de l’Afghanistan.

Trump une fois de plus fait volte-face en déclarant que la perspective d’une guerre potentielle dans le Golfe Persique « pourrait aller dans un sens ou dans l’autre, et je suis OK quelle que soit la manière« , au grand plaisir des psychopathes à l'intérieur du périphèrique de Washington qui propagent l’idée que l’Iran demande à être bombardé.

Il n’est donc pas étonnant que le Sud Global – sans parler du partenariat stratégique entre la Russie et la Chine – ne puisse tout simplement pas faire confiance à quoi que ce soit venant de la bouche ou des gazouillis de Trump, une fusillade non-stop déployée comme moyen d’intimidation.

Au moins, l’impuissance de Trump face à un adversaire aussi déterminé que l’Iran est maintenant claire :

« Il est de plus en plus difficile pour moi de vouloir faire un marché avec l’Iran« .

Ce qui reste, ce sont des clichés vides de sens, comme l’Iran « qui se comporte très mal » et « l’État terroriste numéro un dans le monde » – le mantra de l’ordre de marche émanant de Tel-Aviv.

Même la guerre économique totale – illégale – et le blocus total contre Téhéran ne semblent pas suffire. Trump a annoncé des sanctions supplémentaires à l’encontre de la Chine parce que Pékin « accepte le pétrole brut » de l’Iran. Les entreprises chinoises les ignoreront tout simplement.

Lire la suite

Le goulet d'étranglement : le Détroit d'Ormuz. (Flickr)





Courtesy of Réseau International
Source: https://consortiumnews.com/2019/07/25/pepe-escobar-us-and-iran-stuck-on-negotiation-ground-zero/
Publication date of original article: 25/07/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26685

 

Tags: Iran-USA
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.