TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 25/09/2018 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 USA & CANADA 
USA & CANADA / Marchands de mort : le culte toxique de la violence empoisonne les USA
Date of publication at Tlaxcala: 27/02/2018
Original: Merchants of Death: USAmerica’s toxic cult of violence turns deadly

Marchands de mort : le culte toxique de la violence empoisonne les USA

John W. Whitehead

Translated by  Entelekheia

 

Nous sommes pris dans un cercle vicieux.

Avec une régularité alarmante, les USA sont exposés à des poussées de violence qui terrorisent le public, déstabilisent le fragile écosystème du pays et donnent au gouvernement de plus amples prétextes pour proposer, verrouiller et instaurer des politiques de plus en plus autoritaires au nom de la soi-disant sécurité intérieure, sans soulever d’objections de la part des citoyens.

Prenez la fusillade meurtrière du lycée Marjory Stoneman Douglas, à Parkland en Floride, le jour de la Saint-Valentin : dix-sept personnes, des étudiants et des professeurs, ont été tués par Nikolas Cruz, un ancien élève de 19 ans armé d’un masque à gaz, de grenades fumigènes, de cartouches de munitions et d’un fusil semi-automatique AR-15.

La fusillade, qui a été attribuée à une maladie mentale chez cet assassin de 19 ans, est arrivée quelques mois après une série de fusillades de masse à la fin 2017, dont l’une dans une église du Texas et une autre au cours d’un concert de musique country à Las Vegas. Dans les attaques du Texas et de Las Vegas, les tireurs étaient habillés en soldats ou en policiers militaires et équipés d’armes de type militaire.

Comme toujours à la suite d’une de ces fusillades, il y a eu une controverse enflammée sur des mesures de contrôle des armes plus restrictives, plus de contrôles de santé mentale et des mesures de sécurité renforcées dans les écoles et collèges.

Également comme toujours dans ces cas, au milieu du déluge de dénonciations indignées, personne ne pointe du doigt l’État policier ou les politiques saturées de guerres, violentes et axées sur le profit du complexe militaro-industriel américain qui ont tous deux contribué à faire de la violence la marque de la société USaméricaine.

Demandons-nous pourquoi ces fusillades continuent de se produire.  A qui ces tireurs empruntent-ils leurs modèles de comportement ? Où trouvent-ils les références de leurs armes et de leurs tactiques ? De quelles techniques se font-ils les miroirs ?

Lire la suite

Mémorial aux victimes de la violence armée, par Pete Kreiner

 





Courtesy of Entelekheia
Source: https://www.rutherford.org/publications_resources/john_whiteheads_commentary/merchants_of_death_americas_toxic_cult_of_violence_turns_deadly
Publication date of original article: 19/02/2018
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22834

 

Tags: Tueries de masseCulte de la violenceIndustries de mortUSA
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.