TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 19/02/2018 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 IMAGE AND SOUND 
IMAGE AND SOUND / Trump, Spielberg, Israël et Daech
Date of publication at Tlaxcala: 05/02/2018
Original: كلمة في ذكرى اربعين الحاج فايز مغنية وسنوية شهداء القنيطرة
Translations available: English 

Trump, Spielberg, Israël et Daech

Hassan Nasrallah Хасан Насралла حسن نصر الله

Translated by  Sayed 7asan سيد حسن

 

Trois extraits du discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 19 janvier 2018, à l’occasion de la commémoration du quarantième jour du décès du père des martyrs Jihad, Fouad et Imad Moghniyeh

Trump utilise Daech pour légitimer l'occupation du Moyen-Orient

Transcription

[...] Quant aux questions régionales, j'ai deux mots à dire et je ne serai pas long. Ce qui s'est passé durant les derniers jours prouve de manière irréfutable tout ce que nous et d'autres avons dit au début des événements dans la région (en 2011) au sujet des objectifs américains.

Eh bien, hier, le Secrétaire d'Etat américain, Tillerson, a annoncé– bien sûr, il ne s'agit pas d'un Tweet de Trump : Tillerson s'est exprimé posément après une réunion avec son entourage, une réflexion poussée, etc., ce n'est pas un simple Tweet ; car pour sa part, Trump peut publier des Tweets (inconsidérés) –, (Tillerson) a annoncé que les forces américaines resteraient en Irak, et que les forces américaines resteraient en Syrie (durablement). Eh bien, pourquoi est-ce que vous voulez rester en Irak et en Syrie ? Alors que lorsque vous avez créé la coalition internationale, et que vous êtes venus en Irak et en Syrie, à l'époque, vous avez déclaré que vous n'aviez pas l'intention de rester – voyez donc l'hypocrisie des USA –, que vous n'aviez pas l'intention de rester, mais que vous étiez seulement venus pour faire reculer Daech. Et les personnes qui ont le moins contribué à faire reculer et vaincre Daech, c'est bien vous, les USAméricains !

Eh bien, que dit maintenant (Tillerson) ? Il dit que les forces et les bases US resteront en Irak et en Syrie pour empêcher le retour de Daech. Magnifique. Je veux rappeler ce que nous avons dit il y a quelques années – vous pouvez consulter les archives. Lorsque nous avons dit – et pas seulement nous, beaucoup l'ont dit dans la région – que les Américains ont créé Daech pour avoir un prétexte et une excuse pour le retour de leur forces armées dans la région, et surtout en Irak, après que le peuple, le gouvernement et la résistance héroïque d'Irak les aient fait sortir, et que les Irakiens aient refusé que les Américains aient des bases militaires et que leurs soldats et officiers reçoivent une immunité diplomatique, (après quoi) Obama a pris la décision de se retirer. 

Eh bien, comment les Américains veulent-ils revenir en Irak ? Ils ont besoin d'un prétexte pour revenir en Irak. Ils ont donc créé Daech, pour revenir en Irak. Et aujourd'hui, au prétexte de Daech, ils veulent rester (durablement) en Irak. De même, au prétexte de Daech, ils sont venus en Syrie, et au prétexte de Daech, ils veulent rester (durablement) en Syrie. Alors que le monde entier sait bien, comme l'a reconnu Trump, que ce sont les USA qui ont créé Daech.

Aujourd'hui, je peux dire aux Américains, pour qu'ils ne trompent pas l'opinion publique : vous voulez que Daech ne revienne pas ? Il suffit que vous ne le fassiez pas revenir, et Daech ne reviendra pas. Ne demandez pas à vos alliés du Golfe et de la région de lui donner de l'argent et des armes, et Daech ne reviendra pas. Ne demandez pas à différents pays du monde d'accorder des facilités aux takfiris pour qu'ils rejoignent Daech, et Daech ne reviendra pas. Empêcher Daech de revenir en Irak et en Syrie ne nécessite nullement de bases américaines ni de forces américaines. Les Irakiens se chargeront d'empêcher Daech de resurgir. Et les Syriens se chargeront d'empêcher Daech de resurgir. Et ce que prétend le Secrétaire d'Etat US n'est que mensonges, hypocrisie, duperie et imposture à l'encontre des peuples de la région, il façonne de toutes pièces des prétextes spécieux pour maintenir les forces et les bases US dans la région, qui est le véritable objectif. Aujourd'hui, cela est clair et évident.

Bien sûr, en Syrie, le gouvernement syrien a annoncé sa position, et il est évident que les forces américaines ne se sont pas coordonnées avec les Syriens. Mais en Irak, on ne sait pas si le gouvernement USa conclu un accord avec le gouvernement irakien pour le maintien de ces bases. Nous n'avons pas d'informations à ce sujet. Ou est-ce que les Américains se contentent d'informer l'rak et les Irakiens qu'ils vont rester sur leur territoire, sans leur consentement ou leur accord, qu'ils le veuillent ou non. Je considère que cela fait partie des grands défis auxquels doit faire face le gouvernement irakien, le peuple irakien et les dirigeants et forces politiques irakiens, le fait que les USA veuillent imposer à nouveau, à leurs conditions, leur bases aux Irakiens au prétexte de Daech. [...]
 

Réponse à Trump : Il n'y a pas de terrorisme « islamiste »

Transcription
 
 
[...] (Je tiens) également (à évoquer) un autre point à ce sujet, (à savoir) la persistance de la fatuité, de la morgue, de l'arrogance,du mépris et du racisme des USA à travers l'administration Trump et les déclarations que nous avons entendues. En ce qui concerne les musulmans et l'Islam, il ne leur a épargné aucun affront durant la campagne présidentielle et après qu'il ait remporté les élections. Et son insistance à employer l'expression « terrorisme islamiste » est l'une des preuves les plus flagrantes de sa grande hostilité pour l'Islam.
 
Il n'y a pas de « terrorisme islamiste ». Par exemple, serait-il acceptable que de notre côté, un musulman proclame que l'emploi de l'arme atomique au Japon par les USA, à Hiroshima et ailleurs, constitue du « terrorisme chrétien » ? Est-ce que tous les massacres perpétrés par le passé et jusqu'à présent par les USA dans de nombreuses régions du monde, parce qu'ils sont chrétiens, pouvons-nous dire que c'est du « terrorisme chrétien » ? Nous refusons de caractériser le terrorisme usaméricain comme du « terrorisme chrétien ». Nous le refusons (catégoriquement). [Dans un discours précédent, Nasrallah a affirmé la même chose à propos d'Israël, rappelant que le Hezbollah dénonçait toujours le terrorisme « sioniste » et non pas « juif »].
 
Je ne dis pas ça pour flatter les chrétiens. Si nous disions que c'était là du terrorisme chrétien, nous agresserions injustement les chrétiens et la religion chrétienne. Ce n'est pas pour faire plaisir aux chrétiens (que je dis cela). Mais les chrétiens doivent eux aussi rejeter cette expression (« terrorisme islamiste »), et je vous affirme que Trump fait exprès de décrire le terrorisme comme « islamiste ». Il ne dit pas, par exemple, le « terrorisme takfiri », ou le « terrorisme wahhabite », car ce sont ses agents, ses alliés. Il ne dit pas le « terrorisme x ou y », il dit (sciemment) le « terrorisme islamiste », afin de salir l'Islam, la religion musulmane et le Prophète de l'Islam en les décrivant comme (intrinsèquement) terroristes.
 
Eh bien aujourd'hui, je vous dis davantage en ce qui concerne les musulmans : en plus de l'insulte adressée à 1,4 milliard de musulmans et des centaines de millions de chrétiens avec la question d'Al-Quds (Jérusalem, reconnue capitale d'Israël), (Trump) se met à insulter les pays d'Afrique ainsi qu'Haïti, avec les termes dégradants qu'il a utilisés à l'encontre de ces peuples [« pays de merde »]. 
 
C'est là une continuité de la fatuité, de la morgue, de l'arrogance des USA, que certains dans le monde considèrent comme (la puissance) qui règle les problèmes, qui garantit le respect du droit, de la justice et des droits de l'homme... Si le Président de ce pays est un homme raciste, haineux, arrogant, méprisant à l'égard d'êtres humains, des enfants d'Adam, du fait de leur couleur, de leur langue, de leur religion ou de leur région géographique, sur qui comptent donc ces pro-usaméricains ? [...]
 

Le soutien de Steven Spielberg à Israël et la "normalisation"

Transcription  
 

Le troisième point concerne la normalisation (des relations) avec l’ennemi israélien. C’est un point de discorde et de débats au Liban, qui se sont tenus dernièrement. J’appelle à ce que calmement, dans un endroit déterminé – par exemple au gouvernement, à l’Assemblée –, avec tous les ministères, toutes les personnes, tous les groupes parlementaires concernés, se tienne une discussion qui aboutisse à une position sur ce que sont les signes de normalisation avec l’ennemi israélien. Le (rejet) du principe même de normalisation (avec Israël) est une position libanaise officielle. Le Liban est résolu à ne pas normaliser ses relations avec l’ennemi israélien, tant qu’il n’y aura pas ce qu’ils appellent une « paix juste et globale ».  

Eh bien, où est donc la « paix juste et globale » ? Le Liban doit appliquer son engagement à ne pas normaliser ses relations avec l’ennemi israélien. Cette question doit être adressée et résolue, afin qu’il n’y ait pas de problèmes dans le pays. Au sens où demain, au prétexte que telle ou telle chose relèveraient de l’art, du tourisme ou autre… Nous ne voulons pas entrer dans les débats religieux ou de pensée pour cette question politique. Par exemple, qu’un réalisateur libanais [Ziad Doueiri] se rende en Palestine occupée, à l’ambassade israélienne, demande un visa, y fasse des allers et retour, s’y rende finalement (après obtention du visa) et tourne un film là-bas, et cela ne serait pas de la normalisation ? Si cela n’est pas de la normalisation, il faut nous expliquer ce qu’est la normalisation. O mon frère, je suis un Libanais et je te demande de m’expliquer ce que signifie la normalisation des relations avec l’ennemi israélien. Qu’est-ce que c’est ?   

C’est pour cela que cette question est très sensible, surtout maintenant, à cette étape. Après les derniers développements concernant la cause palestinienne, il y a beaucoup de gens au Liban – que personne ne les sous-estime, et nous en faisons partie – qui ne tolèreront jamais (peut-être que sur certaines autres choses, on a pu être compréhensif et les tolérer) les mesures de normalisation qui se produisent sous les yeux de l’Etat, et parfois avec l’accord de responsables dans l’Etat libanais.

Eh bien, traduisons donc cela, expliquons-le. Personne n’est opposé à l’art, personne ne demande de fermer les cinémas ou de ne pas y aller, jamais. Personne n’a pas même abordé ce sujet.  Mais qu’au nom de l’art, au nom du cinéma, au nom du tourisme, vous normalisiez les relations avec Israël, cela s’oppose aux engagements de l’Etat libanais. Que personne ne vienne dire demain « le Sayed, comme d’habitude, se charge de prendre les décisions de guerre et de paix ». O mon frère, c’est là une décision de l’Etat libanais. C’est une décision du gouvernement libanais. Tenez-vous donc à vos décisions, à votre stratégie, à vos positions. Soyez fidèles à votre parole. Voilà pour la position de principe.




Courtesy of Sayed Hasan
Source: http://almanar.com.lb/3244063
Publication date of original article: 19/01/2018
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22635

 

Tags: Hassan NasrallahHezbollahRésistance arabeRésistance palestinienneLiban
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.