TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 22/10/2018 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / C’est à Nabi Saleh que j’ai perdu mon sionisme
Date of publication at Tlaxcala: 05/01/2018
Original: Nabi Saleh is where I lost my Zionism

C’est à Nabi Saleh que j’ai perdu mon sionisme

Lisa Goldman

Translated by  Jean-Marie Flémal

 

À l’époque où j’ai commencé à me rendre à Nabi Saleh, j’avais passé environ quatre ans à parler de ce que je voyais en Cisjordanie et à Gaza, assistant avec détachement à la façon dont mes conceptions politiques penchaient de plus en plus vers la gauche. Ce que j’ai vu dans ce petit village de Cisjordanie a été la goutte qui a fait déborder le vase.



Nabi Saleh, Cisjordanie, 21 avril 2017. Des protestataires palestiniens se heurtent aux troupes israéliennes lors d’une manifestation de solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim. (Photo : Flash90)

 

Une courte vidéo montrant Ahed Tamimi, 16 ans, qui gifle un soldat israélien, a dominé les médias israéliens la semaine dernière et a également bénéficié d’une très importante couverture médiatique dans le monde entier. Ahed, une jeune Palestinienne de Nabi Saleh, un village de Cisjordanie, fait une grosse impression, avec son abondante chevelure blonde qui attire les regards, l’expression fière et intelligence de ses yeux bleus – et son intrépidité.

L’un des aspects les plus frappants de l’immense discussion suscitée par la vidéo réside dans le contraste presque binaire entre ce que voient les Israéliens et leurs partisans, et ce que voient tous les autres.

Pour les Israéliens, l’un des soldats a été provoqué, et de façon quasi insupportable, mais est toujours parvenu à maîtriser la situation. Pour tous les autres ou presque, la vidéo montre une adolescente sans armes – qui pourrait aisément, vu son apparence, être une adolescente israélienne faisant du shopping dans un centre commercial – affronter avec courage un soldat armé débarqué dans son propre village. Même sans connaître les circonstances, un homme adulte, en tenue de combat et portant une arme puissante, s’abstenant de frapper une adolescente sans armes et bien plus petite que lui, ne semble guère digne de louange, mais semble plutôt proposer une réponse dictée par un fond élémentaire d’humanité et d’éthique.

La plupart des médias israéliens ont favorisé le discours de l’armée à propos de l’incident – l’histoire d’un soldat pondéré et mature qui se tirait admirablement d’une situation difficile et stressante impliquant des acteurs ennemis.

Dans l’extrait de vidéo ci-dessous, Yaron London, qui présente en prime time sur Channel 10 l’émission d’information qui porte son nom, reflète le point de vue de l’armée. Les invités de London sont Or Heller, le correspondant de la chaîne pour les affaires militaires, et Jonathan (Yonatan) Pollak, un vétéran de l’activisme contre l’occupation :

Lire la suite





Courtesy of Pour la Palestine
Source: https://972mag.com/nabi-saleh-is-where-i-lost-my-zionism/131818/
Publication date of original article: 24/12/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22384

 

Tags: Nabi SalehFamille TamimiCisjordanieRésistance palestinienneOccupation sionistePalestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.