TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 12/12/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / Foxconn arrête les heures supplémentaires illégales par des stagiaires chinois d'âge scolaire assemblant des iPhone X pour Apple
Date of publication at Tlaxcala: 23/11/2017
Original: Foxconn stops illegal overtime by school-age interns assembling iPhone X

Foxconn arrête les heures supplémentaires illégales par des stagiaires chinois d'âge scolaire assemblant des iPhone X pour Apple

Yuan Yang 袁芬楊

 

Le principal fournisseur de l'iPhone d'Apple prend des mesures après la révélation de ses pratiques de travail



Une chaîne de montage dans une usine Foxconn: 3 000 étudiants ont été envoyés dans une usine de Foxconn pour effectuer une « expérience de travail » obligatoire pour assembler des iPhones © Reuters



Un skateur saute dans une rue de Los Angeles, en Californie, le 13 octobre 2017, au pied de 3 énormes pubs pour le nouvel iPhone X d'Apple, sorti le 3 novembre. Photo: Frederic J Brown / AFP / Getty Images

Le principal fournisseur d'iPhone d’Apple, a mis fin aux heures supplémentaires illégales effectuées par des stagiaires d'âge scolaire dans son usine de Zhengzhou, en Chine centrale, suite à un article du Financial Times. En septembre, l'entreprise s’était tournée vers la main d'œuvre étudiante bon marché pour rattraper les commandes, la pénurie de main-d'œuvre ayant retardé la production de l'iPhone X d'Apple.

Six élèves du secondaire ont déclaré travailler à l'usine de Zhengzhou pendant 11 heures, même si les étudiants ne sont pas autorisés à faire des heures supplémentaires en vertu du droit du travail chinois. Ils faisaient partie d'un groupe de 3 000 stagiaires de l'école locale des transports du métro urbain envoyés faire une «expérience de travail» obligatoire.

"Je pensais avoir fait assez d'heures supplémentaires, mais mon professeur m'a crié dessus, me disant que j’en avais fait trop peu", a déclaré Mlle Yang, 18 ans, stagiaire. Selon les étudiants, les enseignants étaient hébergés sur place pour les aider à les gérer. Foxconn a confirmé mercredi avoir pris "des mesures immédiates pour s'assurer qu'aucun stagiaire n'effectue des heures supplémentaires".

Mardi, Apple avait déclaré avoir mené une "action rapide" quand il a constaté que certains étudiants faisaient des heures supplémentaires. Les stagiaires travailleront désormais jusqu'à huit heures par jour. "Tous les stagiaires ont été exemptés d’heures supplémentaires, et cela devrait continuer", a déclaré un employé de Foxconn au Financial Times. "Votre particle port a contribué à améliorer l'usine. S'il y a plus de rapports, ils accorderont également plus d'attention aux droits des travailleurs."

La mesure prise par Foxconn est un exemple inhabituel d’amélioration pacifique des relations entre travailleurs et employeurs chinois qui s'améliorent pacifiquement alors que Beijing continue de sévir contre l'agitation croissante des travailleurs. L'Etat a également ciblé des défenseurs et des avocats des travailleurs et des droits de l'homme. Mercredi, l’avocat du travail Jiang Tianyong  a été condamné à deux ans de prison. Plus tôt cette année, des défenseurs des droits des travailleurs ont été arrêtés par la police pour avoir enquêté sur une usine de chaussures fournissant la marque d'Ivanka Trump.

Sept élèves âgés de 17 à 19 ans ont déclaré que leurs enseignants leur avaient fait suivre un module obligatoire d’ «expérience de travail» à Zhengzhou afin d'obtenir leur diplôme de leur école professionnelle. Tous les sept assemblaient des iPhone X alors qu’ils étudiaient pour devenir des agents de bord ou des gestionnaires de chemins de fer. Apple et Foxconn ont insisté sur le fait que les étudiants travaillaient volontairement.

"Tout le travail était volontaire et rémunéré de manière appropriée", a déclaré Foxconn. La cessation des heures supplémentaires pour les étudiants est maintenant plus facile à affronter pour l'usine maintenant que la haute saison, qui s'étend habituellement d'août à décembre avec le lancement des modèles d'iPhone, est presque terminée. "Nous exécutons progressivement toutes les commandes, et les heures supplémentaires vont naturellement baisser, vu que notre demande de main-d'œuvre baisse", a déclaré un empl

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.ft.com/content/292f223a-cf6f-11e7-b781-794ce08b24dc
Publication date of original article: 23/11/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22103

 

Tags: iPhone XFoxconnAppleGAFAExploitationChine
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.