TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/11/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 CULTURE & COMMUNICATION 
CULTURE & COMMUNICATION / Un néo-nazi juif renonce à son passé de suprémaciste blanc et fait son coming-out
Date of publication at Tlaxcala: 19/10/2017
Original: Jewish neo-Nazi renounces white supremacist past — and comes out as gay

Un néo-nazi juif renonce à son passé de suprémaciste blanc et fait son coming-out

Mary Hui

Translated by  Jacques Boutard
Edited by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Kevin Wilshaw a commencé à s’intéresser au nazisme à l’âge de 11 ans. Son père était « très à droite », et voulait que son fils suive son exemple, a-t-il déclaré à la chaîne d’informations Channel 4.

Depuis, la vie de ce Britannique a tourné autour de cet axe : la supériorité de la race blanche.

Aujourd’hui, au bout d’une vie consacrée à la cause de l’extrême-droite, Wilshaw a tourné le dos à son passé nourri de haine et a révélé son homosexualité et ses origines juives. Il dévoile tout dans un entretien qu’il a accordé à la chaîne britannique Channel 4.

« Vous êtes un nazi aux origines juives, et vous êtes homosexuel », lui a demandé le journaliste Paraic O’Brien, qui semblait déconcerté par ces contradictions.

Dès l’âge de dix-huit ans Wilshaw avait adhéré au National Front, un parti d’extrême-droite fasciste britannique au sein duquel il s’était hissé à une position éminente comme responsable de l’organisation du parti dans les années 80, selon les informations de Channel 4. Il avait ensuite rejoint le British National Party, autre parti d’extrême-droite.

Cette année encore, Wilshaw a pris la parole lors de réunions organisées par l’extrême -droite, et il a été arrêté en mars pour des délits de haine raciale, d’après Channel 4.

Alors, pourquoi ce soudain changement d’allégeance ?

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé, explique Wilshaw. Récemment on l’a soupçonné d’être homosexuel, et il a reçu des insultes en raison de sa sexualité.

« C’est très égoïste de le dire, mais c’est vrai »,  dit-il. J’ai vu des gens se faire insulter, se faire crier dessus, se faire cracher dessus dans la rue. Ce n’est que quand ça vous arrive à vous que vous comprenez tout à coup que c’est  mal. »

Wilshaw a aussi révélé que sa mère avait des origines partiellement juives. Mais malgré cette ascendance juive, Wilshaw, dans sa demande d’adhésion au National Front, avait écrit que la guerre contre les juifs ─ « ennemis de ma race » ─ « doit être menée à un niveau mondial pour être efficace. »

Wilshaw affirme qu’il se sent « terriblement coupable » à cause de son passé.

« Je me sens vraiment coupable », dit-il. « En plus de cela, cela m’empêche d’avoir des rapports avec ma propre famille, et je veux faire sauter cet obstacle, c’est un fardeau trop lourd à porter. »

Alors que le National Front a depuis longtemps éclaté en diverses factions, le British National Party, fondé en 1982, est toujours actif, bien que, à cause de la crise qu’il traverse ces dernières années, il n’occupe que peu de place sur la scène nationale et n’ait que peu de succès électoraux.

Mais Wilshaw ne veut en aucun cas tendre la main à ses anciens camarades de l’extrême-droite radicale. En fait, il semble vouloir leur donner une bonne leçon.

« Je veux faire des dégâts chez ceux qui propagent ce genre de conneries », dit-il, « je veux leur faire du mal, je veux leur montrer ce que c’est que de vivre dans le déni et d’être la cible de ce genre de propagande. Je veux vraiment leur faire du mal. »

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2017/10/17/jewish-neo-nazi-renounces-white-supremacist-past-and-comes-out-as-gay/?utm_term=.b076acd4fd40
Publication date of original article: 17/10/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=21860

 

Tags: Nazi juifComing-outKevin WilshawRoyaume-UniFascistes britanniques
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.