TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/11/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UMMA 
UMMA / Erdogan aux musulmans de Serbie : les peuples des Balkans doivent vivre en paix
Date of publication at Tlaxcala: 13/10/2017
Original: Ομιλία Erdogan στους μουσουλμάνους της Σερβίας: Οι λαοί των Βαλκανίων πρέπει να ζήσουμε ειρηνικά

Erdogan aux musulmans de Serbie : les peuples des Balkans doivent vivre en paix

ANA-MPA ΑΠΕ-ΜΠΕ

Translated by  Jacques Boutard

 

Le Président turc Recep Tayyip Erdoğan a visité aujourd'hui la ville de Novi Pazar, capitale de la région du Sandjak en Serbie du sud-est. Le président turc a voyagé de Belgrade à Novi Pazar dans un hélicoptère de l'armée de l'air turque. Dans les jours précédents quatre hélicoptères turcs étaient arrivés  en Serbie pour assurer les déplacements d'Erdoğan et de sa suite. L'hélicoptère dans lequel était monté Erdoğan a atterri sur le stade municipal de Novi Pazar, puis le président turc s'est rendu en voiture au centre-ville où il a été accueilli devant la mairie par le président de la Serbie Aleksandar Vučić.

http://cdn.static-economist.com/sites/default/files/imagecache/290-width/images/print-edition/20110827_EUM974.gif

Les habitants de la ville ont réservé un accueil chaleureux au président turc. Le long de l'itinéraire suivi par le  cortège des voitures officielles  s'étaient massé  des milliers de citoyens agitant des drapeaux turcs et acclamant bruyamment le président de la Turquie. Avant l'arrivée d'Erdoğan, les rues du centre-ville et les bâtiments officiels de Novi Pazar avaient été décorées de drapeaux serbes, turcs et de ceux  de la minorité musulmane bosniaque. Dans le centre-ville étaient  accrochées de grandes bannières en langue turque souhaitant la bienvenue au président de la Turquie, ainsi que des portraits à son effigie.

 

Lors de la réunion des présidents Vučić  et Erdoğan avec les autorités locales, il a été annoncé que la Turquie, en plus d'assurer le financement de la rénovation du réseau routier du Sandjak,  participerait également à la réalisation de la future autoroute devant relier la région à Belgrade et Sarajevo. S'adressant à des dizaines de milliers de citoyens assemblés au centre de Novi Pazar, Erdoğan a tenu un discours consensuel, évoquant les relations entre les Serbes et les Musulmans bosniaques. Il a demandé à la population locale de maintenir des relations fraternelles avec les Serbes, afin d'assurer le développement et la prospérité de la région. « Le Sandjak est le trait d'union de l'amitié entre la Serbie et la Turquie. Nous autres, peuples des Balkans,  devons vivre en paix parce que chaque fois que les interventions de l'étranger provoquent le chaos et les conflits, les peuples de la région sont seuls à en souffrir, jamais les étrangers, » a souligné Erdoğan dans son discours. Il a promis que la Turquie serait toujours du côté des musulmans du Sandjak. « Votre bonheur est le nôtre, et votre douleur sera toujours notre douleur », a déclaré Erdoğan en conclusion du discours prononcé dans le centre-ville de Novi Pazar.

Les présidents Vučić et Erdoğan ont ensuite parcouru la principale rue piétonne de la ville au milieu des milliers de civils qui se bousculaient pour accueillir le président turc.

 

Le président turc Erdoğan est particulièrement populaire au  Sandjak  principalement parce qu'il est le premier dirigeant turc à monter de l'intérêt pour la région et sa minorité musulmane. À plusieurs reprises, Ankara a joué le rôle de  médiateur dans les relations de la minorité musulmane bosniaque avec les officiels de Belgrade. De plus, le fait est qu'Erdoğan  est intervenu de manière décisive dans la vie politique locale,  fortement divisée,  et est parvenu à convaincre les acteurs politiques de travailler ensemble sur les questions qui concernent la communauté musulmane. Des facteurs économiques  contribuent également à ce que les citoyens du Sandjak voient dans la Turquie une « mère patrie ». Erdoğan, alors qu'il n'était encore que Premier ministre, a encouragé les investissements turcs dans la région, tandis que la Turquie y a fait  un grand travail sur le plan social. Des écoles maternelles et primaires, des hôpitaux, des maisons de retraite, ont été construits ou rénovés grâce à un financement accordé par le gouvernement turc.

D'autre part, il existe des liens de parenté entre certains musulmans du Sandjak et la population turque. En particulier, pendant  la période 1945-1953, à l'époque de la première réforme agraire de Tito, 80.000 Musulmans qui avaient perdu leurs terres ont demandé et reçu l'autorisation d'émigrer en Turquie. Aujourd'hui, on estime que 300 000 citoyens turcs sont originaires du Sandjak, c'est pourquoi on  dit souvent qu 'au Sandjak « il n'y a pas de famille qui n'ait au moins un  parent en Turquie. »

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: goo.gl/e8xwNX
Publication date of original article: 11/10/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=21797

 

Tags: Recep Tayyip ErdoğanSerbieAleksandar VučićSerbie-TurquieNovi PazarSandjakSerbes musulmans
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.