TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 18/10/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UMMA 
UMMA / L’armée syrienne affrontait l’EI longtemps avant que les USA ne tirent leur premier missile
Date of publication at Tlaxcala: 04/08/2017
Original: The Syrian army were standing up to Isis long before the Americans ever fired a missile

L’armée syrienne affrontait l’EI longtemps avant que les USA ne tirent leur premier missile

Robert Fisk

Translated by  Le Grand Soir

 

Les survivants de cette armée et leurs familles vont vouloir que leur sacrifice soit reconnu et même récompensé

Je n’aime pas les armées. Ce sont des institutions dangereuses. Les soldats ne sont pas des héros juste parce qu’ils se battent. Et je suis fatigué de répéter que ceux qui vivent par l’épée pourraient bien aussi mourir par l’épée. Mais si on compare les 40 000 civils tués à Mossoul par les Américains, les Irakiens et l’EI au cours des douze derniers mois, aux 50 000 civils abattus par les Mongols au XIIIe siècle à Alep – et que l’on se rend compte que l’influence des droits humains sur les aviateurs américains, la brutalité irakienne, et le sadisme de l’EI, n’a permis d’obtenir qu’une diminution de 10 000 morts par rapport aux hordes mongoles - la mort semble parfois avoir perdu son sens.
 
Sauf quand on connait les victimes ou leurs familles. J’ai un ami dont la mère a été assassinée à Damas, dans le faubourg de Harasta, au début de la guerre syrienne, un autre dont le beau-frère a été enlevé à l’est de la ville et n’a jamais été retrouvé. J’ai rencontré une petite fille dont la mère et le petit frère ont été abattus par des tueurs d’al-Nosra dans la ville de Jisr al-Shughour, et un Libanais qui croit que son neveu a été pendu dans une prison syrienne. Et puis, ce mois-ci, dans le désert syrien oriental, près du village d’al-Arak, aux cabanes balayées par la poussière, un soldat syrien que je connaissais, a été tué par l’EI.

C’était, bien sûr, un soldat de l’armée du régime syrien. Il était général d’une armée constamment accusée de crimes de guerre par le même pays, les USA dont les frappes aériennes ont si généreusement contribué au massacre épouvantable de Mossoul. Mais le général Fouad Khadour était un soldat professionnel et il défendait les champs de pétrole de l’est de la Syrie : les joyaux de la couronne de l’économie syrienne. L’EI voulait s’en emparer et c’est pour ça qu’ils ont tué Khadour. La guerre dans le désert n’est pas une guerre sale comme tant des attaques perpétrées en Syrie. Quand j’ai rencontré le général à l’ouest de Palmyre, l’EI venait de conquérir l’ancienne ville romaine et de trancher, en public, la tête des civils, des soldats et des fonctionnaires qui n’avaient pas réussi à fuir. 

Lire la suite... 





Courtesy of Le Grand Soir
Source: http://www.independent.co.uk/voices/syrian-army-war-palmyra-homs-general-fouad-death-isis-front-line-a7862636.html
Publication date of original article: 27/07/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=21128

 

Tags: SyrieUSATerrorismeEIGuerre
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.