TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 12/12/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 ABYA YALA 
ABYA YALA / Des “porteurs de boucliers” à Oscar Pérez : comment les médias blanchissent l’image du terrorisme au Venezuela
Date of publication at Tlaxcala: 16/07/2017
Original: Desde los “escuderos” de Altamira hasta Oscar Pérez: Cómo los medios limpian la imagen al terrorismo en Venezuela

Des “porteurs de boucliers” à Oscar Pérez : comment les médias blanchissent l’image du terrorisme au Venezuela

ALBA CIUDAD 96.3 FM

Translated by  Gloria Verges

 

Qu’arriverait-il si les fondamentalistes religieux qui posent des bombes, écrasent des personnes et exécutent des actes terroristes dans des pays européens, était soudain présentés par les agences de presse internationales comme des héros, des personnes sensibles qui se préoccupent d’autrui? C’est à peu près ce qui se passe en ce moment au Venezuela : d’importantes agences internationales comme Reuters, et des médias du monde entier (du Washington Post, à CNN, El País d’Espagne ou El Comercio du Pérou) présentent comme des héros et de grands combattants ces jeunes opposants qui ont détruit des édifices publics et assassiné des personnes innocentes. C’est la même chose dans le cas d’Oscar Pérez, le pilote protagoniste mardi dernier d’une attaque terroriste contre deux édifices gouvernementaux, que l’on présente dès lors comme un “Rambo”, un “Superman” et une personne sensible, qui aide les enfants atteints de cancer. Comment expliquer cette attitude des médias ?

L’agence Reuters a organisé une séance photo pour 23 “escuderos” (du mot escudo = bouclier: en français pavoiseurs) ou membres de la "Résistance", des jeunes qui ont commis de graves délits sous couvert de leur « lutte » contre le gouvernement de Nicolas Maduro. “(Le palais présidentiel de) Miraflores en flammes”, dit ce bouclier. Photo: Carlos García Rawlins, Reuters.

 

L’agence Reuters a publié ce jeudi 29 juin un travail spécial avec 23 photos style portrait, de 23 jeunes membres du groupe qui s'appelle “La Résistance” ou “Los Escuderos”. Les 23 photos paraissent dans un dossier spécial pour les abonnés de l’agence londonienne.

Les images s’appuient sur un travail d’éclairage et une esthétique tout à fait professionnels. Elles ont été réalisées par Carlos García Rawlins, photographe vénézuélien qui travaille pour l’agence depuis de nombreuses années et dont personne ne mettrait en cause la qualité des travaux.

Cliquer pour voir la galerie de photos

Sur l’une des photos, un jeune brandit un couteau de chasse. Sur une autre, une jeune fille arbore un bouclier avec le slogan « Miraflores en flammes », en référence au Palais Présidentiel vénézuélien, que l’on voit brûler sur un dessin du bouclier.

album3

Les clients de Reuters sont des journalistes, des revues, des sites web, des télévisions et des médias du monde entier.

Le dossier de photos a déjà été publié dans des médias comme La Nación ou Clarín (Argentine), El Comercio (Pérou), El País (Espagne), El Confidencial (Espagne), La Patilla ou El Nacional (Venezuela). On ignore quel aura été le coût payé par ces médias pour l’acquisition des droits d’utilisation de ces photos, coût qui est fonction de l’utilisation qui en sera faite, de la résolution requise, du type de média (papier ou numérique…), du nombre de jours et d’autres détails. D’autres agences vendent chaque photo 300 dollars, avec des remises spéciales pour les clients habituels.

Lire la suite





Courtesy of Venezuela Infos
Source: http://albaciudad.org/2017/07/lavando-la-imagen-al-terrorismo-desde-los-escuderos-de-altamira-hasta-oscar-perez/
Publication date of original article: 07/07/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20958

 

Tags: GuarimbasMédiamensongesOppsoition de merdePutsch softVenezuelaAbya Yala
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.