TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 23/09/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / L’intégration eurasienne rencontre « l’Amérique d’abord »
Date of publication at Tlaxcala: 08/06/2017
Original: Eurasian integration meets America First

L’intégration eurasienne rencontre « l’Amérique d’abord »

Pepe Escobar Пепе Эскобар

Translated by  Entelekheia

 

Les spéculations hystériques sur la fin du siècle américain sont oiseuses. Ce qui compte sont les faits, qui prouvent la progression inexorable de l’intégration d’une grande partie du monde.

Des développements importants à Washington, Bruxelles, en Virginie et à Saint-Pétersbourg au cours de ces derniers jours peuvent nous offrir de sérieux indices sur la direction que nous prenons – géopolitiquement et géo-économiquement.

Commençons par un flot d’analyses néo-apocalyptiques selon lequel le retrait du président Trump des accords de Paris sur le climat aurait plongé l’Occident dans un conflit pire n’importe quel autre depuis la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui a été décrit comme « une gaffe historique » par l’un des négociateurs des accords de Paris a également déclenché une violente rebuffade publique – et en anglais – de la part du président français Emmanuel Macron.

La chancelière allemande Angela Merkel, à la réunion du G7 à Taormine, avait déjà prévenu Trump qu’il allait laisser « le champ libre aux Chinois » si les USA se retiraient.

Et de fait, cela a ressemblé à un coup de communication céleste pour le Premier ministre chinois Li Keqiang, qui a rencontré Merkel à Berlin et une horde d’eurocrates à Bruxelles.

La Chine est le deuxième partenaire commercial de l’UE après les USA. Un communiqué joint – leur premier en politiques publiques – au sommet Chine-UE a déclaré le changement de climat « plus que jamais un impératif ». Pékin et Bruxelles se sont engagés à baisser leur consommation d’énergie fossile, à développer des technologies vertes, et à lever une somme de 100 milliards par an en 2020 pour aider les pays du Sud à diminuer leurs émissions.

Pour Pékin, le leadership en matière de combat contre le changement climatique se traduit aujourd’hui par une accumulation sans précédent de capital politique. Ajoutons-y son ambitieux projet, la nouvelle Route de la soie – rebaptisée Initiative Belt and Road – et nous avons la Chine en position de mener sur deux fronts, le multilatéral et l’environnemental.

Lire la suite





Courtesy of Entelekheia
Source: http://www.atimes.com/article/eurasian-integration-meets-america-first/
Publication date of original article: 06/06/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20686

 

Tags: Intégration eurasienneUSA
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.