TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/10/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / Grèce : Soulèvement populaire général contre les mémorandums
Tou-te-s à la grève générale ce mercredi 17 mai
Date of publication at Tlaxcala: 17/05/2017
Original: Παλλαϊκός ξεσηκωμός ενάντια στα μνημόνια
Όλες και όλοι στην παλλαϊκή απεργία την Tετάρτη 17 Μάη


Grèce : Soulèvement populaire général contre les mémorandums
Tou-te-s à la grève générale ce mercredi 17 mai

Λαϊκή Ενότητα Popular Unity Unité Populaire Unidad Popular

Translated by  Vanessa De Pizzol

 

Le premier mai le gouvernement SYRIZA-ANEL a choisi de donner son accord au quatrième et nouveau mémorandum avec les institutions ! En faisant des « serments » au nom des travailleurs, il a annoncé la suppression du jour de repos dominical et l’ouverture des établissements commerciaux au moins 32 dimanches par an. Il a donné son accord pour une nouvelle baisse des retraites, une nouvelle augmentation des cotisations sociales, une nouvelle augmentation de la fiscalité, la levée du véto ministériel concernant les licenciements collectifs, un allongement dans la durée des règlements réactionnaires de la période 2011-2012 concernant les conventions collectives, le rétablissement de l’article 4 pour les grèves et l’aliénation plus grande encore du gouvernement grec.

La suppression du jour de repos dominical d’une part, fait reculer de plusieurs décennies en arrière les droits du travail et d’autre part, favorise les grandes et très grandes entreprises aux dépens des petits et moyens professionnels et négociants, occasionnant une réduction encore plus importante des salaires et des droits du travail, un travail de moins en moins rémunéré et un verrouillage de plus en plus grand des PME au profit des grandes entreprises et des multinationales.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_16005.jpg

"Non aux mémorandums, à l'austérité, à l'euro, à l'UE"

Le quatrième mémorandum entraîne une nouvelle baisse des retraites, une nouvelle augmentation des taxes pour les artisans, les travailleurs indépendants et les agriculteurs. Tout cela vient après la suppression de l’EKAS (Allocation de solidarité) pour les faibles retraites, après l’augmentation des cotisations des assurances principales et complémentaires concernant l’EOPUU[1] et vient pour faire tomber le mythe Katroúgalos autour de la protection et non d’une réduction supplémentaire des retraites. La suppression de la différence personnelle ne concerne pas uniquement quelques retraités, mais l’ensemble des retraités, depuis le retraité au faible revenu de 480 € jusqu’aux artisans retraités qui subiront de la même manière des réductions très importantes et même les soi-disant « grosses » retraites qui atteignent les mille et quelques euros de ceux qui ont cumulé 35 ou 40 annuités. La baisse supplémentaire du plafond du revenu non imposable, à laquelle le ministre de l’Économie n’aurait pas renoncé, touche essentiellement les faibles revenus et les chômeurs. La réduction du crédit d’impôt passant de 1 900 à 1 205 € entraîne une augmentation d’impôt sur les faibles revenus, les faibles retraites et les chômeurs pouvant aller jusqu’à 650 € annuels !

Pour finir, le gouvernement s’est engagé à supprimer la souhaitable « approbation préalable » du ministre du Travail concernant les licenciements collectifs, à étendre dans le temps la réglementation réactionnaire pour les conventions collectives de travail et à entamer la prochaine période de réglementation qui lui permettra de relancer l’article 4 qui prévoyait que l’annonce officielle de la grève exige le consentement de 51% des membres d’une organisation, chose qui ne peut naturellement se produire au sein d’organisations réparties sur tout le territoire grec, abrogeant dans la pratique le droit de grève. Il ne faut pas changer ces politiques, il faut les renverser ! La solution ne viendra pas d’un appauvrissement supplémentaire du Peuple, d’une baisse supplémentaire des retraites, d’une augmentation des impôts, d’une augmentation du chômage, d’une limitation des droits du travail et des droits syndicaux, de l’aliénation du gouvernement grec. La solution viendra de la coordination de l’action des forces politiques et sociales qui accentueront les mobilisations contre la politique du gouvernement SYRIZA-ANEL et de l’arc politique mémorandaire restant.

La solution viendra uniquement du conflit ouvert avec le gouvernement et ses mandataires, du renversement des mémorandums et de l’austérité, de la sortie de la zone euro, de la nationalisation des banques, de l’annulation de la dette, de la prescription partielle de la dette privée et de l’application d’un programme de résistance en faveur du peuple.

Tous/Toutes à la grève populaire générale mercredi 17 mai. Rassemblons-nous massivement dans les grèves concentrées sur tout le territoire.

Unité Populaire appelle à des rassemblements primaires à 10h30 au coin des rues Chalkokondili et Patission à Athènes et au coin des rues Philippe et du Soldat inconnu à Thessalonique

[1] Organisme national d’attribution des services médicaux, créé en 2011





Courtesy of Unité Populaire France
Source: http://laiki-enotita.gr/?p=8556
Publication date of original article: 15/05/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20504

 

Tags: 4ème Mémorandumprogrammes austéritairesGrève généraleRévoltes logiquesEurodictatureSaccage néolibéralGrèceUErope
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.