TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 11/12/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 USA & CANADA 
USA & CANADA / Le Pentagone – et Daech – ciblent l’Iran
Date of publication at Tlaxcala: 13/04/2017
Original: Pentagon - and Daesh - Target Iran
Translations available: Português/Galego 

Le Pentagone – et Daech – ciblent l’Iran

Pepe Escobar Пепе Эскобар

 

Le commandant du CENTCOM (Commandement central US), le général Joseph Votel s’est pris pour la réincarnation du Dr Folamour devant la Commission des forces armées de la Chambre des représentants US, mercredi dernier.

« Nous devons chercher des opportunités de déstabiliser l’Iran, que ce soit à travers des moyens militaires ou d’autres méthodes. »

Si orwellienne notre époque soit-elle, cette phrase se classe au rang des déclarations de guerre. Avec pour conséquence la destruction par le vide de l’accord sur le nucléaire passé avec l’Iran, à l’ONU, à l’été 2015.

Joseph Folamour ne s’est pas donné la peine de mâcher ses mots.

L’Iran est une des plus grandes menaces auxquelles les USA soient confrontées aujourd’hui (c’est la  doctrine officielle du Pentagone qui le dit ; il vient en quatrième position, après la Russie, la Chine et la Corée du Nord). L’Iran a développé son « rôle déstabilisateur » et constitue « la plus grande menace de long terme à la stabilité » de tout le Moyen-Orient.

L’Iran est perfide : « Je pense que l’Iran opère dans ce que j’appelle une zone grise ». Et c’est « une zone située entre la concurrence normale entre pays – qui s’arrête juste aux portes de conflits ouverts. »

L’Iran est impliqué dans des « mesures de facilitation d’aides létales », l’utilisation de « forces par procuration » et nombre de « cyber-activités ».

Les USA n’ont pas « vu d’améliorations dans le comportement de l’Iran ». Le garçon/pays turbulent en question pose encore « des menaces crédibles » à travers « son potentiel nucléaire » et son « robuste » programme de missiles balistiques.

Donc, en voilà assez : nous allons les sortir.

Lire la suite





Courtesy of Entelekheia
Source: https://sputniknews.com/columnists/201703311052129206-pentagon-daesh-war-iran/
Publication date of original article: 31/03/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20255

 

Tags: Guerre syrienneUSA-SyrieISIS/DaeshIran
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.