TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 19/08/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / À l'Union Africaine, le Maroc échoue à son premier test sur le Sahara occidental
Date of publication at Tlaxcala: 22/03/2017
Original: Morocco fails in first AU test on Western Sahara
Translations available: Español 

À l'Union Africaine, le Maroc échoue à son premier test sur le Sahara occidental

Malainin Lakhal ماءالعينين لكحل

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le siège du Royaume du Maroc est resté vide au cours de la 668ème réunion du Conseil de paix et de sécurité ((CPS) de l'Union africaine, tenue le lundi 20 mars 2017, alors que le royaume avait été invité officiellement à  participer à la discussion des exposés sur la situation au Sahara occidental.

« Le Maroc a échoué à son premier test à l'UA » de sa volonté de discuter de la question du Sahara occidental en vue de trouver une solution juste et durable à ce dernier cas de décolonisation, a souligné a un diplomate africain près la réunion.

Le CPS de l'UA a tenu cette réunion lundi à son siège d'Addis-Abeba avec la participation des représentants permanents de ses 15 membres, en plus du Commissaire à la paix et à la sécurité, du ministre sahraoui des Affaires étrangères et du ministre sahraoui chargé de l'Afrique, du représentant de l'UA à la MINURSO et d'un représentant de l'ONU.

La réunion, présidée par le Représentant permanent de l'Afrique du Sud auprès de l'UA, a entendu le Commissaire à la paix et à la sécurité, Ismail Chergui, qui a informé l'assemblée sur les derniers développements.

De son côté, le représentant de l'UA à la MINURSO, l'Ambassadeur Yilma Tadesse a présenté une chronologie historique des obstacles marocains aux efforts de la communauté internationale pour résoudre le conflit.

Il a souligné « l'impérieuse nécessité pour la communauté internationale de sortir de l'impasse sur le processus de paix au Sahara Occidental ».

La partie sahraouie, qui était représentée par le chef de la diplomatie de la RASD, M. Mohamed Ould Salek et par le ministre chargé de l'Afrique, M. Hamdi Khalil Mayara, a présenté pleinement la position et la vision sahraouies. Ils ont appelé tous deux l'UA à assumer toutes ses responsabilités pour trouver une solution à ce conflit afro-africain qui a persisté pendant plus de 41 ans à cause du rejet par le Maroc de toute résolution pacifique.

Ils ont mis en garde contre une éventuelle détérioration de la situation dans les territoires occupés si le Maroc persiste à mettre en péril les efforts de l'ONU et de l'UA pour trouver une solution juste et pacifique au conflit.

Après la réunion, le CPS a publié divers tweets sur la réunion en soulignant que les États membres participants avaient exprimé leur « profond regret de l'absence du Maroc, en dépit de l'admission du Maroc à l'Union africaine et d'une invitation écrite à la réunion du CPS. »

Sur un autre registre, les États membres ont aussi « condamné les violations des droits de l'homme par le Maroc au Sahara occidental et exhorté le Conseil de sécurité des Nations Unies à renouveler le mandat de la MINURSO ».

►Lire le Communiqué de la 668ème réunion du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) sur la situation au Sahara occidental

  





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20110
Publication date of original article: 21/03/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20111

 

Tags: Union africaineRASDMarocConseil de paix et de sécurité UA
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.