TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/06/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 IMAGE AND SOUND 
IMAGE AND SOUND / L'Axe de la Résistance triomphe en Syrie, Israël panique
Discours du Secrétaire Général du Hezbollah à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Fatima al-Zahra
Date of publication at Tlaxcala: 19/03/2017
Original: كلمة الأمين العام لحزب الله بمناسبة ولادة السيدة الزهراء
Translations available: English 

L'Axe de la Résistance triomphe en Syrie, Israël panique
Discours du Secrétaire Général du Hezbollah à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Fatima al-Zahra

Hassan Nasrallah حسن نصر الله

 

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 18 mars 2017, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Fatima al-Zahra, journée de la femme. Section politique du discours

Aujourd'hui, ou (plutôt) ces jours-ci sont de fait une occasion (particulière), à savoir que les événements en Syrie et la guerre menée contre la Syrie sont entrés dans leur septième année. C'est-à-dire que six ans se sont écoulés, avec tout ce qu'ils contiennent en fait de souffrances, guerres, complots, confrontations et sacrifices de vies humaines. Avec la fin de la sixième année et le début de la septième, nous nous devons de nous arrêter brièvement, en cette occasion, car elle nous concerne également en premier lieu.
 
Tous ceux qui se sont réunis dans les premiers mois du début des événements il y a six ans en fait de forces étatiques, de grandes puissances, de pays de la région qui se sont réunis, 140, 130 ou 120 pays, sous le nom des « Amis de la Syrie » et qui ont comploté, faisant tout ce qu'ils pouvaient (contre la Syrie). Ils ont parié sur leur capacité à s'emparer de la Syrie en 2 ou 3 mois en 2011. Aujourd'hui, avec la fin de la 6e année, ils sont face à une vérité sanglante et douloureuse, à savoir la déroute, l'échec. Après 6 ans, ces grands pays puissants et importants du monde et de la région en arrivent à un échec, un échec cuisant dans la réalisation de leurs objectifs.
 
Durant 6 ans, des dizaines de milliards de dollars d'argent arabe  - la Turquie n'a pas dépensé d'argent, la France et le Royaume-Uni n'ont pas dépensé d'argent. Tout l'argent qui a financé la guerre en Syrie est de l'argent arabe. Cet argent aurait pu faire disparaitre la pauvreté du monde arabe. Il aurait pu faire sortir la Somalie de la famine, et le Yémen de la famine. Il aurait pu (re)construire les maisons des Palestiniens à Gaza. Il aurait pu raffermir les Palestiniens à Bayt-al-Maqdis (Maison du Sanctuaire / Jérusalem). Cet argent aurait pu garantir des centaines de milliers d'occasions d'emploi pour des jeunes Arabes au chômage. Il aurait pu mettre fin à l'illettrisme de centaines de millions, malheureusement, des dizaines de millions d'hommes et de femmes dans le monde arabe qui sont illettrés. Pas un seul dollar n'a été dépensé pour ces problèmes, mais des dizaines de milliards de dollars d'argent arabe ont été dépensés pour la guerre en Syrie, contre la Syrie, son régime, son Etat, son armée et son peuple, et contre l'Axe de la Résistance en son sein.
 
Et des dizaines, des centaines de milliers de tonnes d'armes et de munitions (y ont été envoyés). Et ils sont venus de tous les coins du monde avec des dizaines de milliers de combattants, blancs, noirs, bruns, rouges, jaunes, tout ce que vous voulez. Ils n'ont laissé (de côté) aucune couleur, aucune langue, aucune race, des confins du monde entier, ils ont ramené des combattants. Les USAméricains, leurs alliés, les comploteurs ont financé et facilité (l'envoi de combattants) et ont amené des dizaines de milliers de combattants pour qu'ils combattent en Syrie afin de réaliser un objectif clair et précis : faire tomber la Syrie, la faire sortir de l'Axe de la Résistance et en prendre le contrôle. Prendre le contrôle de ses décisions, de sa souveraineté, de son peuple et de ses choix sur son territoire, et de sa place stratégique sur la Mer Méditerranée (entre l'Asie) et l'Europe, et de sa position stratégique dans la lutte contre l'ennemi israélien. 
 
Aujourd'hui, le résultat est clair : échec, déroute et recul.
 
Eh bien, laissez-moi vous rappeler un peu, en ce début de la 7e année, le début de la première année. Nous ne nions pas qu'une partie des gens voulaient vraiment des réformes et changer quelques réalités en Syrie. Mais ce qui est entré (en scène) avec force et a changé tout cela sont les forces takfiries qui ont été ramenées de tous les coins du monde, et qui ont refusé le dialogue politique dès les premières semaines. Elles ont refusé toute issue politique, toute discussion, et leurs choix étaient définitifs : elles sont allées vers la confrontation armée sanglante, générale et totale. Elles ont formulé des slogans sectaires et ravivé les querelles d'école (religieuses), et elles ont levé le voile sur leurs objectifs et leur hostilité envers la Résistance dès les premières semaines.
 
Eh bien, qui a ramené l'organisation Al-Qaïda ? Lorsqu'ils sont arrivés en Syrie, quel était leur nom ? L'Etat Islamique en Irak. Ils ont ensuite ajouté « et dans le Levant » (Syrie). Ensuite, ils se sont divisés, les membres de l'Etat Islamique en Irak et au Levant se sont divisés. Il y a eu deux factions : Daech et le Front Al-Nosra. Mais en vérité, ils appartiennent tous à Al-Qaïda, qui est inscrite par les USAméricains sur la liste des organisations terroristes, de même que pour le Conseil de Sécurité de l'ONU, pour l'Arabie Saoudite et pour l'Europe. C'est eux qui ont ramené des dizaines de milliers de combattants, qu'ils considèrent eux-mêmes comme terroristes, ils leur ont donné de l'argent, des armes, ils leur ont ouvert les frontières et les ont amenés en Syrie. Ils reconnaissent qu'ils ont eux-mêmes créé (ces groupes), qu'ils ont créé Daech pour combattre la Résistance et l'Axe de la Résistance.
 
  Aujourd'hui, la situation est différente. Je ne veux pas m'étendre sur ce point, et je vais seulement m'arrêter aux nouveaux éléments.
 
Je veux d'abord rappeler que la première année, la question ne nécessitait pas beaucoup de compréhension politique, et qu'il n'était pas besoin de faire des prédictions et d'attendre (de voir). Quiconque avait étudié les expériences contemporaines en Afghanistan et ailleurs pouvait parvenir à la conclusion suivante, car je le leur ai dit dès les premiers mois, je me suis adressé à l'organisation Al-Qaïda, nommément, et à l'Etat Islamique en Irak et au Levant, à Daech et au Front Al-Nosra qui s'en est séparé et je leur ai dit : vous tous, de toutes les nationalités, on vous a amené en Syrie pour vous y rassembler, on vous a amenés en Syrie - maintenant, quiconque peut revenir 6 ans en arrière (et vérifier ces propos) -, on vous a amenés en Syrie pour vous y rassembler et vous utiliser en tant que combattants pour réaliser les objectifs usaméricano-israéliens dans la région et lorsqu'on vous aura pressurés jusqu'au bout, que vous ayez gagné ou perdu, on vous liquidera. On vous rassemble (en masse) afin de vous liquider après vous avoir utilisés. Vous avez été utilisés... - et c'est pourquoi je les ai appelés au début à prendre garde et à se réveiller, et à ne pas se transformer en bois et en combustible pour le feu allumé par l'Amérique et Israël ainsi que quelques pays de la région, contre qui ils complotent également, et qui en paieront le prix. Mais le sectarisme, la bêtise, l'ignorance et la stupidité ne leur ont donné aucune occasion (de lucidité).
 
Ils se sont crus très intelligents, ils ont cru qu'ils instrumentalisaient l'Amérique, la Turquie, l'Arabie Saoudite et les pays du monde et de l'Occident pour qu'ils leur permettent de mettre en œuvre leur propre projet en Syrie. Et ils ont écrit tout cela dans leurs projets stratégiques. Et c'était là le summum de la stupidité.
 
Aujourd'hui, que se passe-t-il ? Après que Daech est devenu un objet de scandale pour le projet usaméricain ici, Daech voit ses derniers jours en Irak - (c'est une question) de semaines, de mois, (mais) c'est fini. Daech n'a plus aucun avenir militaire ou politique en Irak. Et de même en Syrie, Daech n'a plus aucun avenir militaire ou politique en Syrie. Dans le meilleur des cas, il leur restera des cellules dormantes, qui réaliseront des attentats-suicide, car les attentats-suicide qui ciblent les civils à Bagdad, Tikrīt, Damas, Homs ou ailleurs traduisent l'échec stratégique et militaire. Lorsque quelqu'un envoie des kamikazes pour tuer des enfants, des femmes, dans des restaurants, contre les passants, les écoliers et étudiants, cela traduit son échec stratégique et son échec militaire. Ce sont des actes de vengeance, et non de combat. Tel est l'avenir de Daech. L'avenir d'Al-Nosra est le même. 
 
Aujourd'hui, Daech est bombardée par la coalition internationale dirigée par les USA, par la Grande-Bretagne, par la Turquie, par la Jordanie, ainsi que par la Russie et les forces qui les combattent en Syrie. Et il en va de même pour le Front Al-Nosra, ce Front Al-Nosra amené (et soutenu) par les USAméricains et leurs alliés turcs et du Golfe, le Front Al-Nosra est maintenant bombardé à Idlib et à l'Ouest d'Alep. N'est-ce pas de ça que je vous avais avertis il y a 6 ans ? Maintenant, on entend des voix s'élever d'Idlib et de l'Ouest d'Alep contre l'Amérique, ses trahisons et son hypocrisie. Vous avez bien dormi ? Après avoir détruit la Syrie, après avoir détruit l'Irak, après avoir détruit le Yémen, vous vous réveillez enfin et vous comprenez ? (Vous découvrez) cette Amérique traîtresse et hypocrite, qui vous utilise puis vous massacre ? Telle est la vérité.
 
Et avec cela, bien sûr, Israël interfère chaque jour, avec des prétextes variés. Le prétexte de frapper des armes destinées au Hezbollah, comme ils ont prétendu hier, au prétexte qu'un tir de mortier a frappé le Golan (occupé), etc., Israël intervient et frappe des positions de l'Armée syrienne afin d'apporter soutien et assistance à Daech et à ces (autres) groupes terroristes. Aujourd'hui, ce projet arrogant et occupant, le projet d'hégémonie et de contrôle sur la Syrie, je vous déclare en toute franchise qu'il a échoué, et que la Syrie a gagné, mais qu'elle attend toujours la grande victoire décisive. Quant au reste des factions, Daech va disparaître. Et le Front Al-Nosra va disparaître. Et les groupes terroristes takfiris vont disparaître. Ce n'est plus qu'une question de temps.
 
Même le monde qui les a soutenus, financés, aidés et assistés les a maintenant abandonnés et les combat. Car le sortilège s'est retourné contre le sorcier. Car le monde a découvert que ce serpent qu'il a élevé en son sein (et lancé contre la Syrie) est devenu un danger et un poison pour lui, à Paris, à Londres, en Allemagne, en Belgique, à l'intérieur de la Turquie, des USA, de l'Arabie Saoudite, etc. 
 
Le reste des factions de l'opposition syrienne, quelle est donc leur situation actuelle ? Ils n'ont ni dirigeant, ni direction, ni front uni, ni projet national, ni ne savent ce qu'ils veulent, ils sont divisés, perdus, errent entre les ambassades et les services de sécurité (étrangers). Oui, il y a encore un pari sur des personnalités ou des cadres patriotes de l'opposition, qu'elles puissent participer à la solution et au dialogue politiques pour reconstruire la Syrie. 
 
Aujourd'hui, pour la commémoration de la naissance de (Fatima al-Zahra), la fille du Prophète de Dieu, qui a été envoyé au monde comme une Miséricorde, permettez-moi de renouveler mon adresse à tous ceux qui combattent encore en Syrie dans le front ennemi, et qui croient qu'ils combattent dans le front de l'Islam, le front de la Communauté ou le front de la Patrie, et qui se trompent à 100%. Permettez-moi de leur lancer un appel, de m'adresser à eux et de leur dire :  ce projet a échoué. Votre combat est vain et ne mène à rien, sinon davantage de morts, de combats et de destruction, et d'épanchement de sang des deux côtés, dont bénéficient l'Amérique et Israël.
 
Regardez donc, Netanyahou est allé implorer à Moscou. Pourquoi ? Il est allé intercéder auprès du président Poutine car il a peur de la défaite de Daech en Syrie. Car la défaite de Daech pour Poutine - pardon, pour Netanyahou constitue une victoire pour la Résistance et l'Axe de la Résistance. Car pour Netanyahou, la défaite de Daech en Syrie est un échec du projet qu'il a soutenu depuis 6 ans. Il est donc allé supplier (Poutine). Oh, qu'est-ce que vous faites de Daech, calmez-vous avec Daech ! Car si vous en finissez avec Daech, qu'allez-vous faire de l'Iran, du Hezbollah, du Président Assad, et du reste de l'Axe de la Résistance ? 
 
Ne croyez aucunement (combattants de Daech) que vous êtes sur le Front de l'Islam, de la Communauté ou de la Patrie. Que vous vous en rendiez compte ou pas, vous avez combattu pendant 6 ans sur le Front de l'Amérique et d'Israël et le Front de ceux qui complotent contre vous pour vous tuer, vous emprisonner et vous massacrer. Tout ce sang versé en Syrie et en Irak ne va-t-il pas vous réveiller ? Ça ne vous suffit pas pour reconsidérer les choses ? Je les appelle à déposer les armes, à cesser le combat, à un cessez-le feu véritable, à rechercher une issue humanitaire et politique véritable, à sortir du front de l'hypocrisie vers le front de l'Islam, et du front d'Israël et de l'Amérique vers le front de la Communauté, et du front de l'ennemi vers le front de la Résistance. Et c'est encore une chose possible. C'est encore une chose possible. (Je les appelle à) cesser ces destructions. Votre projet n'a aucun avenir. 
 
L'Axe de la Résistance, comme nous l'avons dit dès les premiers jours et les premiers mois, aujourd'hui, après 6 années, depuis le début, nous avons déclaré que l'Axe de la Résistance ne serait pas vaincu en Syrie, ni en Irak, ni au Yémen, et qu'il ne se briserait pas. Et maintenant que 6 années sont passées, l'Axe de la Résistance triomphe en Syrie, et il triomphe en Irak, et il tient bon au Yémen, et il vaincra également si Dieu le veut, une grande victoire décisive. Mais il faut que ces gens-là se rendent comptent de ce qu'ils font de leur vie, de leur sang, de leur avenir et également de leur au-delà, et qu'ils reconsidèrent tous leurs agissements sanglants qui persistent en Irak, en Syrie, au Yémen et ailleurs.

 





Courtesy of Sayed Hasan
Source: http://program.almanar.com.lb/pdetails.php?pid=751&eid=215059&wid=5289
Publication date of original article: 18/03/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20095

 

Tags: Hassan NasrallahHezbollahLibanSyriePalestine/IsraëlDaechAl QaïdaAl NosraUSAAxe de la Résistance
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.