TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/03/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / Le Maroc poursuit l'expulsion arbitraire d'observateurs internationaux du Sahara occidental
Date of publication at Tlaxcala: 25/01/2017
Original: Morocco continues the arbitrary expulsion of international observers from Western Sahara
Translations available: Español 

Le Maroc poursuit l'expulsion arbitraire d'observateurs internationaux du Sahara occidental

Adala UK

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Tout au long de 2016, Adala UK a enregistré 85 cas d'expulsion arbitraire d'observateurs internationaux (dont des défenseurs des droits humains et des journalistes) du Sahara Occidental par le Maroc. Ils ont été accusés de «troubles à l'ordre public» pour leurs tentatives d'observer la situation en matière de droits humains.

 

Le 21 janvier 2017, les autorités marocaines ont expulsé un groupe de militants norvégiens de la ville de Smara au sud du Sahara occidental. Le groupe envisageait de rencontrer des groupes de la société civile et des ONG des droits humains dans la ville. Le groupe a été détenu par la police qui a confisqué ses passeports. Ils ont été interrogés avant d'être mis dans une voiture pour Agadir, à 600 km du Sahara occidental.

 

Les personnes expulsées, Mari Fjordheim Fjermedal, Eva Benedikte Skogli et Jor Hjulstad Tvedt font partie d'une délégation de jeunes d'un parti politique norvégien et Marthe Jaeger Tangen, jeune militante, fait partie d'une organisation norvégienne de défense des droits humains. De nombreux Sahraouis, dont des militants des droits humains, ont manifesté en faveur du groupe et ont tenté d'empêcher leur expulsion.

Le 21 janvier, deux militants norvégiens ont été enlevés par la police de la maison d'un militant sahraoui, Fatimatou, à El Aaiún, où ils tentaient de mener une interview.

Des agents de renseignement marocains, dirigés par le chef de la police régionale, ont encerclé la maison dans le quartier de Douïrat. Ils ont confisqué les passeports des deux militants norvégiens, Sofie Brunvoll et Peder Østring, après avoir attaqué la voiture dans laquelle ils voyageaient.

La décision d'expulser les militants des territoires occupés du Sahara occidental suggère que les autorités marocaines ont quelque chose à cacher et constitue une tentative flagrante d'entraver l'enquête légitime sur les allégations de violations des droits humains et de faire taire les critiques concernant la situation vécue par les Sahraouis.

Le Maroc considère qu'une telle observation des droits humains au Sahara occidental constitue une ingérence dans ses affaires internes et a adopté une politique de la porte fermée en ce qui concerne les observateurs internationaux qui tentent d'enquêter dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Adala UK saisit cette occasion pour rappeler au Maroc son devoir de garantir l'application du droit  en matière de promotion et de défense des droits humains. Il doit défendre cette loi et protéger toutes les personnes qui défendent les droits humains, quel que soit leur pays d'origine.

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://adalauk.org/2017/01/22/morocco-continues-the-arbitrary-expulsion-of-international-observers-from-western-sahara/
Publication date of original article: 22/01/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19754

 

Tags: Sahara occidental occupéOccupation marocaineObservateurs droits humainsSolidarité internationaleNorvège
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.