TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 21/11/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 CULTURE & COMMUNICATION 
CULTURE & COMMUNICATION / Zygmunt Bauman : “Aujourd’hui, toute société est une collection de diasporasˮ
Date of publication at Tlaxcala: 13/01/2017
Original: “Social media are a trap”:Zygmunt Bauman
Translations available: Español  Português  Català 

Zygmunt Bauman : “Aujourd’hui, toute société est une collection de diasporasˮ

Ricardo de Querol

Translated by  Ferdinand Cazalis

 

Le sociologue et philosophe d'origine polonaise Zygmunt Bauman est mort à Leeds le 9 janvier 2017. Il était âgé de 91 ans.  Le "père de la modernité liquide" avait donné une interview il y a un an au journaliste espagnol Ricardo de Querol lors d'une conférence à Burgos. Lire ci-dessous la version française de Ferdinand Cazalis.

Photo

Ancien commissaire politique en Pologne, puis exclu du Parti communiste durant des vagues de persécutions antisémites dans les années 1960, Zygmunt Bauman est un marxiste hétérodoxe, critique de l’État moderne sous toutes ses formes. En 1998, il lance sa métaphore de la « société liquide », concept choisi pour remplacer celui de postmodernité. La « société liquide », dans laquelle les individus ne sont reliés que par leur acte de consommation, s’oppose à la « société solide » où les structures de l’organisation commune seraient créées collectivement.

Auteur notamment de L’Amour liquide, De la fragilité des liens entre les hommes (2004), Vies perdues : La modernité et ses exclus (2006) et La Décadence des intellectuels. Des législateurs aux interprètes (2007), il propose dans cet entretien pour El País une critique des sociétés contemporaines minées par leur souci de sécurité et leur foi dans le progrès. Plus précisément, il analyse les pièges qui menacent les actuels mouvements politiques de gauche dans l’État espagnol, et la faillite politique des réseaux sociaux sur Internet.-NdT

Vous considérez l’inégalité comme une « métastase ». La démocratie est-elle en danger ?

Ce qui arrive en ce moment, à travers ce qu’on peut appeler la crise de la démocratie, c’est l’effondrement de la confiance. La croyance que les leaders ne sont pas seulement corrompus et stupides, mais aussi incompétents. Pour agir, il faut avoir du pouvoir : être capable de faire ; et il faut du politique : la capacité de décider ce qui doit être fait. La question aujourd’hui, c’est que ce mariage du pouvoir et de la politique au sein de l’État-nation est terminé. Le pouvoir s’est mondialisé, tandis que les politiques sont restées dans les dimensions locales d’avant. La politique a les mains liées. Les gens ne croient plus au système démocratique parce qu’il ne tient plus ses promesses. C’est ce que la crise migratoire met par exemple en évidence : le phénomène est global, mais les actions ne dépassent pas les limites régionales. Les institutions démocratiques n’ont pas été conçues pour gérer des situations d’interdépendance. La crise de la démocratie que nous connaissons aujourd’hui est une crise des institutions démocratiques.

De quel côté penche le pendule qui oscille entre liberté et sécurité ?

Lire la suite

 





Courtesy of Marseille Infos Autonomes
Source: http://elpais.com/elpais/2016/01/19/inenglish/1453208692_424660.html
Publication date of original article: 09/03/2016
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19674

 

Tags: Zygmunt BaumanModernité liquidePhilosophieSociologieRéseaux sociauxMouvements sociaux
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.