TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 26/07/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / The Wonder Woman
Date of publication at Tlaxcala: 24/10/2016
Original: The Wonder Woman
Translations available: English  Deutsch 

Cronopiages
The Wonder Woman

Koldo Campos Sagaseta

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Les Nations Unies ont besoin d'une renaissance. Tout au long de leurs 71 ans d'existence, elles ont donné tant de signes d'incompétence à assurer la paix dans le monde, comme le proposent leurs principes, elles ont échoué tant de fois à prévenir les agressions ou à défendre les droits humains, que leur refondation est incontournable. Il suffit de regarder le monde ces jours-ci pour en avoir une confirmation. Leur organisation et leur fonctionnement mêmes sont le premier obstacle à ce que toutes les bonnes intentions mentionnées dans leur charte fondatrice soient plus que des mots.

L'actrice Lynda Carter, qui a incarné Wonder Woman au cinéma, lors d'une conférence au siège des Nations Unies, à New York le 21 octobre 2016. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Parmi les exemples de l'inefficacité de l'ONU, il y a les guerres, comme celles qui ont détruit l'Irak, la Libye, la Syrie et le Yémen, les oublis, comme ceux que vivent les Sahraouis et les Palestiniens, les embargos, comme celui que subit Cuba. La violence machiste, le racisme, le travail des enfants se multiplient, tandis qu'une planète épuisée accélère sa fracture et l'Organisation des Nations Unies continue de regarder ailleurs. Ce n'est peut-être pas un exemple si terrible et sanglant de l'incompétence de l'ONU, mais la décision que cette institution vient d'adopter- nommer Wonder Woman ambassadrice honoraire de l'ONU pour l'émancipation des femmes et des filles dans le monde- est probablement ce qui reflète le mieux son échec.

(euskal presoak-euskal herrira)

Protestation contre la nomination de Wonder Woman lors de la cérémonie au siège de l'organisation, à New York, le 21 octobre 2016. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://www.cronopiando.com/blog/#.WA3xzfQ42GA
Publication date of original article: 24/10/2016
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19185

 

Tags: Wonder WomanONU
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.