TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 22/09/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 MAPS & GLOSSARIES 
MAPS & GLOSSARIES / CANADA-Assimilation des francophones : l'Ontario présente des excuses historiques au sujet du Règlement 17
Date of publication at Tlaxcala: 23/02/2016
Translations available: English 

CANADA-Assimilation des francophones : l'Ontario présente des excuses historiques au sujet du Règlement 17

CBC Radio-Canada

 

Plus de cent ans après l'adoption du Règlement 17, la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a présenté des excuses officielles, aujourd'hui, au sujet de cette législation qui a banni l'enseignement du français des écoles ontariennes de 1912 à 1927.


Cliquer sur l'image pour voir le reportage

Le gouvernement conservateur de l'époque craignait une invasion francophone.

Ce n'est qu'après des années de lutte des francophones de l'Ontario et du Québec et de certains anglophones que ce que les Franco-Ontariens ont surnommé le « règlement infâme » a été annulé.

« Aujourd'hui, au nom du gouvernement de l'Ontario, je présente des excuses à tous les Franco-Ontariens. » — Kathleen Wynne, première ministre

La première ministre Wynne a exclu toute compensation financière pour la communauté francophone.

« Je ne pense pas que ça va effacer ce qui a été fait, a renchéri la ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur. Mais je pense que ça va soulager la peine des Franco-Ontariens, qui ont été marqués au fer chaud. » Mme Meilleur, une Franco-Ontarienne d'adoption, raconte que les grands-parents de plusieurs de ses amis ont « perdu leur langue » à cause du Règlement 17.

Le député conservateur de l'Ontario Steve Clark a présenté des excuses au nom de son parti, qui était au pouvoir lors de la mise en place du Règlement 17. « Il y a eu une erreur dans le passé, a-t-il dit, et il est important de reconnaître cette erreur. »

La chef néo-démocrate Andrea Horwath a affirmé, elle, qu'il s'agissait d'une « époque très sombre » dans l'histoire ontarienne. Elle s'est excusée elle aussi de la situation.

Pour sa part, l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario accueille avec « enthousiasme » les excuses du gouvernement. « Ce geste va permettre de fermer la porte sur un chapitre noir de l'histoire franco-ontarienne », selon Denis Vaillancourt, président de l'organisme.

L'Ontario, qui compte aujourd'hui plus de 611 000 francophones, est la province où habite le plus grand nombre de francophones à l'extérieur du Québec. Depuis 1998, les Franco-Ontariens ont leurs propres conseils scolaires, qu'ils gèrent de façon indépendante.





Courtesy of ICI Radio-Canada
Source: http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2016/02/22/008-excuses-reglement-17-ass.shtml
Publication date of original article: 22/02/2016
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=17323

 

Tags: Règlement 17Interdiction du françaisRépression linguistiqueOntarioCanadaFranco-OntariensFrancophonieSuprématisme linguistiqueSuprématisme anglophoneSpeak white
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.