TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 18/08/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / Le monde brûle, et le chat se peigne*
La nouvelle religion de Varoufakis : la "raison pure"
Date of publication at Tlaxcala: 17/09/2015
Translations available: English  Ελληνικά  Italiano 

Le monde brûle, et le chat se peigne*
La nouvelle religion de Varoufakis : la "raison pure"

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

 

Yanis "Allstar" Varoufakis vient de publier un article dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'organe central du PPA (Parti patronal allemand) un article qui nous laisse pantois et auquel il nous semble nécessaire de répondre.

 

Comme Kador, le chien des Bidochon, Varouf est donc un lecteur de Kant. Cela, nous le savions depuis février dernier, lorsque, à peine nommé ministre des Finances, il avait cité une première fois le philosophe de Königsberg, mais avec une bonne dose d'ironie. Cette fois-ci, toute ironie a disparu. Dans son article, à lire comme un sermon du dimanche matin – il est paru dans l'édition dominicale de la FAZ-, Varouf se livre à un invraisemblable cirage de pompes berlinoises. Nos lecteurs étant en général des gens pressés et débordés, nous vous proposons un résumé du message kantien de Varouf, suivi d'un bref commentaire. Les lecteurs qui en ont l'envie et le temps peuvent lire l'ensemble de son article, paru en anglais, allemand, italien, portugais et français.

En préliminaire, une remarque: nous n'avons pas attendu que Yannis le Magnifique devienne mondialement célèbre après sa nomination comme ministre par Tsipras en février dernier pour le publier et le traduire. Nous l'avons publié dès septembre 2012; et depuis cette date, Tlaxcala a publié pas moins de 134 textes de et sur Varoufakis en diverses langues. On peut donc nous accuser de tout, sauf d'être ses ennemis. Mais trop, c'est trop. Alors, voilà.

Le message de Varouf

Cet été, explique Varoufakis, alors que les pays de l'UE réagissaient peu ou mal à la crise des réfugiés, un seul pays a fait renaître l'espoir : l'Allemagne, dont la chancelière, avec sa "relaxed leadership/entspannte Führung", a sauvé l'âme de l'Europe, assurant ainsi son "leadership moral". Carrément. Pourquoi l'Allemagne a-t-elle ouvert ses portes aux réfugiés ? (Entretemps, elle les a refermées, "provisoirement") Par intérêt, par calcul ? Que nenni ! Elle a tout simplement appliqué le principe kantien d'impératif catégorique, qui est purement moral et détaché de tout calcul et de tout objectif. Par un coup de baguette magique, la chancelière d'acier, honnie par les peuples de Grèce et des PIIGS, est devenue Super-Bisounours. Et Varouf de rejeter toute analyse des motivations instrumentales réelles de l'Allemagne comme "cynique". Puis il passe à la Grèce. Ici aussi, Varouf a une analyse très particulière, qu'il répète partout, de fêtes de la rose en fêtes de l'humanité. Le coup d'État bancaire contre la Grèce n'est pas dû à une volonté allemande, mais à un manque de volonté. L'Allemagne, d'après lui, est consciente que l'Eurozone telle qu'elle est aujourd'hui, n'est pas viable, mais elle n'arrive pas à se former une opinion sur les réformes qui seraient nécessaires et à se mettre d'accord là-dessus avec la France. Conclusion : l'Europe a besoin du "leadership moral" de l'Allemagne pour résoudre la crise de l'Eurozone. Que l'Allemagne laisse donc tomber sa vision d'elle-même comme "l'atelier exportateur" de l'Europe, en d'autres termes qu'elle oublie ses intérêts et devienne une pure entité kantienne.

Commentaire

Yanis Varoufakis, qui se présentait il y a quelques années comme un "erratic Marxist" (que nous avions choisi de traduire par "intermittent du marxisme ") semble désormais avoir rejeté tout matérialisme, tout ancrage dans le réel et le concret, pour se réfugier dans le royaume des idées pures, bref il est entré en religion. Que son opiomanie soit le "soupir de la créature opprimée" ne fait pas avancer le schmilblick. Quelles sont ses motivations pour se présenter comme lécheur de bottes de l'ordolibéralisme incarné par Merkel, Schäubel und Co.? Un plan de carrière au sein des institutions ? Un projet politique pour la Grèce et/ou pour l'Europe ? Mystère et boule de gomme. En tout cas, avec de telles positions, c'est très mal parti pour le "Plan B".
« Le kantisme a les mains pures, mais il n’a pas de mains. » (Charles Péguy, Pensées, octobre 1910)
 

Note
*Reprise d'une expression grecque, "le monde brûle, et la chatte se peigne", équivalent de "Tout va très bien, Madame la Marquise"


Le maestro interprétant la Sonatine für
Kategorischen Imperativ in C-Moll
Photo Baptiste Giroudon, Paris-Match

 




Courtesy of Basta! Journal de marche zapatiste
Source: http://azls.blogspot.com/2015/09/le-monde-brule-et-le-chat-se-peigne-la.html
Publication date of original article: 16/09/2015
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15944

 

Tags: VaroufakisMerkelSchäubleAllemagneOrdolibéralismeKantRaison pureImpératif catégoriqueCrise des réfugiésGrèceEurope
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.