TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/03/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / Adiós Manuel
Date of publication at Tlaxcala: 21/07/2015
Translations available: Español  Italiano  Ελληνικά  Esperanto  Deutsch  Português  English  Türkçe  فارسی  Tamazight   عربي  Català 

Adiós Manuel

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Manuel Talens est mort le mardi 21 juillet à Valence des suites d'une longue maladie. Avec lui nous perdons un frère, un ami, un camarade. Qu'il était irremplaçable, nous le savions déjà depuis longtemps, depuis que la maladie l'avait éloigné de nous. Sa disparition laisse un trou noir.

 
Manuel avait laissé la blouse de médecin pour endosser l'habit de l'écrivain et du traducteur. Il avait gardé de sa formation et de son expérience médicale une énorme capacité d'attention à l'autre et à la souffrance. Il a été l'un des trois fondateurs du réseau Tlaxcala et le principal rédacteur du Manifeste de lancement de notre réseau et de notre site Tlaxcala en février 2006.
 
Manuel était un communiste sans parti, un révolutionnaire sans dogmes, un "socratique primaire", dans la mesure où il aurait pu faire sienne la devise du sage d'Athènes : « Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien ». Nous passions des heures à parler de ce qui se passait dans le monde et, à partir du déclenchement des révolutions arabes, de celles-ci, qu'il faisait tout pour comprendre, au-delà de son ignorance du monde arabe.
 
Nous nous étions connus en 2005 par la Palestine, à l'occasion de la traduction d'une longue conversation qu'il avait eue avec le saxophoniste, essayiste et romancier ex-israélien Gilad Atzmon. Le titre de ce texte, La beauté comme une arme politique, pourrait être la phrase résumant le credo de Manuel, que rien ne pouvait mettre plus en colère que le travail de cochon fait par certains sites militants traduisant des textes n'importe comment – lui, il disait "avec le cul" -, faisant preuve d'un manque total de respect envers les auteurs, les lecteurs et, finalement, eux-mêmes.

Manuel a été déterminant pour établir une éthique au sein de notre réseau de traducteurs, en contribuant à fixer certaines règles simples. Première règle : pour traduire un texte, il faut le comprendre. Deuxième règle : il faut le rendre compréhensible. Ces évidences ne sont pas encore partagées universellement, malheureusement. Nous avions trouvé une phrase de José Marti résumant la philosophie commune que nous étions en train de bricoler : "Traduire, c’est transcrire d’une langue à une autre. Je crois que c’est plus, je crois que traduire, c’est transpenser".
 
Dans toutes ses traductions, que ce fût en espagnol, en français ou en anglais, Manuel fut un vrai transpenseur. Sa ville natale de Grenade devrait lui élever une statue à côté de celle de Yehuda Ibn Tibon, le Père des traducteurs. Manuel fut un de ses fils les plus dignes.
 
 

À Santa Clara, Cuba, en 2005, dans le mausolée du Che : de gauche à droite, Carlos Tena, Manuel Talens, Quintín Cabrera et Gennaro Carotenuto.





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15356
Publication date of original article: 21/07/2015
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15356

 

Tags: Manuel Talens
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.