TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 21/09/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / 11 septembre 1973
Date of publication at Tlaxcala: 11/09/2017
Translations available: Español  عربي 

11 septembre 1973

Antonio Beltrán Hernández انطونيو بلتران هيرنانديز

 

Le but de l’Amérique est de construire une structure de paix, une paix où toutes les nations du monde trouveront leur intérêt et donc à laquelle toutes les nations s’engageront. Nous sommes à la recherche d’un monde stable, non pas comme un but en soi, mais comme un pont vers la réalisation des plus nobles aspirations de l’Homme : la vie paisible et la concorde.

Ces mots n’ont pas été prononcés par le prix Nobel Obama, mais par l’ambassadeur des États-Unis en Norvège, chargé de collecter la moitié des 510 000 couronnes suédoises du prix Nobel de la Paix 1973, l’autre moitié ayant été déclinée par le co-récipiendaire du prix, le Vietnamien Lê Ðức Thọ. Celui qui allait empocher les 255 000 couronnes restantes, c’était Henry Kissinger après une guerre qui avait tué quelques 3 millions de Vietnamiens et quelques autres victimes collatérales cambodgiennes et laotiennes. Il y a 40 ans…

Quelques mois plus tôt, samedi 8 septembre 1973, l'ambassadeur des États-Unis au Chili se trouvait à la Maison Blanche où il était venu prendre les directives du docteur Kissinger. Dès que l'ambassadeur Davis fut reçu par son chef, il l’entendit s’exclamer : C'est bien, le coup au Chili est en marche ! Le lendemain, Davis était déjà de retour à Santiago pour être aux premières loges du spectacle qui a eu lieu mardi 11 septembre. C'était une scène épouvantablement belle, racontera-il plus tard. [Les avions] surgissaient de quelque part, le soleil resplendissait sur leurs ailes. Il y en avait uniquement deux. Sans quitter leur formation, ils décrivaient avec grâce un grand cercle dans l'air, puis s'inclinaient et attaquaient en piqué... une bombe chacun, puis un léger arc de cercle vers le haut, et un autre passage...

Aujourd’hui, nos guerriers humanitaires façon hi-tech (ceux qui ne s’attaquent pas à leurs propres peuples mais aux autres) s’apprêtent à nous présenter un nouveau spectacle et à construire une nouvelle structure de paix en lançant de nouveau leurs appareils volants, ressuscitant la devise de l’autrefois tout-puisant Strategic Air Command, détenteur d’une force de frappe nucléaire capable d’anéantir la planète : « La paix est notre métier »…

Mon livre, La vallée de larmes, est le fruit de ce tragique paradoxe, de cette interminable série d’oxymores qui hantent, non seulement le Chili, mais le monde entier où seuls les pays atomiquement, bactériologiquement, chimiquement et conventionnellement armés se considèrent capables de nous contraindre à la paix.   Eva Runeberg, née à Santiago au mois de mai 1974, nous conduira à travers cet inextricable labyrinthe au bout duquel un rêve insensé, une fin heureuse nous attendent.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_16843.jpg





Courtesy of éditions workshop19
Source: http://www.workshop19.info/index.php/fr/component/content/article/62-frontpage-newsflash/314-11-septembre-1973.html
Publication date of original article: 10/09/2015
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=10530

 

Tags: ChiliVietnamKissingerUSA11 septembre 1973Hiroshima & NagasakiVallée de larmesAntonio Beltrán Hernández
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.